Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les fossiles, ou les ancêtres’

Arrêtons-nous au mot  » karma « 

Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, sous la direction de Alain Rey (Paris Dictionnaires Le Robert, 1998), définit ainsi ce mot : Concept central de l’hindouisme, le karma se rapporte à l’acte de l’être conscient, qui inscrit en lui un  effet qui mûrit soit dans cette vie, soit, par transmigration, dans une vie future ; il constitue ainsi le destin de l’être. Lire la suite

Il est bien rare que nous y pensons, mais il y a des vestiges en nous d’une très longue évolution

Pendant un temps immémorial d’abord, au cours de centaines de millions d’années, nous n’avions aucune identité propre, nous étions des êtres unicellulaires, sans noyau, à la vie non promise à la mort allant vers l’avant, mais aussi réversible. Bactérie était notre nom.

Et puis vint un moment incroyable, une symbiose initiale entre bactéries qui conduisit aux êtres à noyaux. Dorénavant, naîtraient des espèces et il devenait possible d’entrevoir une très grande diversité. Lire la suite

Il fut un temps à Québec où personne n’était intéressé aux sculptures sur glace

La nouvelle parvient du correspondant du quotidien montréalais La Patrie à Québec. Lire la suite

Notion d’un incompétent sur les bactéries en regard des organismes multi-cellulaires

On dit les bactéries appartenant au monde des cellules procaryotes et les organismes multi-cellulaires à celui des cellules eucaryotes. Au départ de la vie sur notre Terre, voilà 3 600 millions d’années, il n’y aura que les procaryotes, des êtres vivants sans noyau, non spécialisés. Arrêtons-nous à ce monde qu’il est difficile de concevoir. Lire la suite

« Le crâne de l’homme primitif »

En 1908, voilà que le Néandertalien fait la manchette.

M. Edmond Perrier [1844-1921, anatomiste français] vient de faire à l’Académie des Sciences une communication extrêmement importante. Lire la suite

Retour à ce psychologue québécois qui étudie le comportement des animaux

Nous en avons parlé. François Y. Doré, professeur retraité de l’École de psychologie de l’Université Laval, a publié voilà quelques semaines seulement le formidable ouvrage Dans la tête des animaux, Ce que l’on sait vraiment sur leur intelligence.

Me voici maintenant dans son livre qu’il publiait en 2015, toujours chez le même éditeur, Les origines du comportement humain et de la culture. Qu’est-ce que la théorie de l’évolution peut nous apprendre, selon lui, sur le comportement des humains et sur les problèmes qu’ils vivent dans le monde actuel ? Lire la suite

Le grand secret des fougères et des libellules

L’Onoclée sensible

Chez moi, ce sont les êtres vivants à la plus longue histoire. Trois cents cinquante millions d’années. Ils apparaissent, fossilisés, dans des roches de cette époque.

Je ne sais quand, mais, un jour, nous aurons les moyens techniques voulus pour analyser leur constitution et apprendre d’eux le grand secret d’une si généreuse longévité. Lire la suite

Qui est donc ce docteur J. E. N. Bohemier ?

Les songes vous fascinent-ils ? Voyez ce billet.

Bohemier habite West Warren, Massachusetts, et tient une chronique hebdomadaire étonnante dans le quotidien montréalais Le Canada.

Sous le titre « Les curiosités de la science », il échappe parfois des textes qui seraient tout à fait d’actualité aujourd’hui. Lire la suite

Le bonheur de l’ombre par temps chaud

Lire la suite

Une magnifique déployée sur une branche de prunier-mirabellier