Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le temps’

Encore les méfaits de la foudre

Cette fois-ci sur la rive-sud, près de Lévis. Lire la suite

Journée d’automne

Une brise du nord-est.

Il ne cesse de pleuvoir.

La maison est froide.

Une première attisée. Lire la suite

En août 1892, à Louiseville, une histoire court encore

Certains disent que c’est un fait véridique, d’autres parlent plutôt d’une légende. Elle remonte au grand événement du printemps 1865. Lire la suite

Incroyable temps chaud

La semaine qui vient de s’écouler fera époque dans les annales météorologiques des États-Unis et du Canada, par suite de la chaleur excessive et sans précédent qui a sévi pendant huit jours sur presque toute l’étendue du continent située à l’est des Montagnes Rocheuses. Lire la suite

Retour sur la foudre

Quand la foudre tombe sur la terre, elle frappe soit les objets, soit les hommes, mais non pas au hasard. Il est des corps qui attirent la foudre ; il est donc utile de les indiquer pour qu’on s’en tienne à l’abri.

Tout d’abord, il est bon de rassurer nos lecteurs aux certains effets du tonnerre. En général, on s’effraye moins de l’éclair que du bruit qui suit, et pourtant, quand l’on entend le bruit du tonnerre, c’est qu’il est déjà tombé et qu’il n’y a plus rien à craindre. Lire la suite

« Le jardin après la pluie »

Il ne pleut plus. Est-ce possible ? […] C’est alors que le jardin est beau à voir, à respirer et à aimer. Il n’est plus le même. Lire la suite

La foudre frappe de tellement de façons

Le dépouillement des journaux d’hier permet de découvrir constamment des manières nouvelles de la foudre de frapper. Encore aujourd’hui, nous avons tellement raison de nous méfier de cette incroyable puissance.

Voici ici ce que raconte La Tribune, l’hebdomadaire de Saint-Hyacinthe. Lire la suite

Nous avons chaud ? Gagnons Longueuil

Le correspondant du Canada nous y invite. Lire la suite

Vivre d’espérance

En plein cœur de la ville de Québec, sur ma rue, voilà un magnifique Cormier ou Maskouabina (Sorbier d’Amérique, Sorbus americana, American mountain-ash). Lire la suite

Et viennent maintenant les mûres

Sauvages bien sûr. Non domestiquées.

Nous vivons un bien grand été.

Et les butineurs continuent de besogner. Lire la suite