Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le temps’

De l’hebdomadaire Le Courrier de Saint-Jean du 22 avril 1898

Peut-il y avoir plus belle manifestation que celle-ci pour avertir que le printemps est là ?

À nouveau un poème échappé dans les colonnes d’un journal

Et souvent, il faut le noter, si ces textes ne sont pas à l’eau bénite, ils ont pour thème la nature ou l’amour.

Ici, Nérée Beauchemin, le poète de Yamachiche, près de Trois-Rivières, fait l’éloge d’avril. Et du rossignol. Lire la suite

Nous voilà à Saint-Cuthbert, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Montréal

L’hiver n’a pas encore cédé.

On rapporte que dans le haut de la paroisse de Saint-Cuthbert, dans le neuvième rang appelé «Bel Automne », il y a encore trois pieds de neige.
Lire la suite

« Printemps »

Volez espoirs, chantez oiseaux,

Voici parties neige et froidure ;

Cloches sonnez, luisez coteaux,

Enfin voici dame Nature Lire la suite

Nous voyageons depuis longtemps, pourquoi les plantes ne voyageraient-elles pas ?

Il est assez fréquent, dirais-je, qu’on s’en prenne aux plantes naturalisées, ces plantes venues de loin et ayant déjà développé une capacité de résistance à de multiples conditions.

Lire la suite

Et, bien sûr, il faut encore chauffer

De la pluie à Pâques !

Selon la tradition qui veut que le soleil brille le vendredi saint, il pleut le jour de Pâques, la journée d’hier a été gâtée par d’irritantes petites averses dans la matinée. Lire la suite

Une autre pièce à verser au dossier d’une histoire québécoise du vent

Qui aurait dit que le vent froid soufflant du nord-est, le plus souvent en hiver, qui faisait expier les vieux péchés des habitants de la vallée du Saint-Laurent, n’était plus le même au lac Saint-Jean ? C’est pourtant bien ce qu’affirme l’abbé François Pilote.

Ce n’est pas tout d’avoir un sol fertile, il faut un bon climat. Celui du lac Saint-Jean, au dire de tous ceux qui y ont demeuré, est égal sinon supérieur à celui de Québec ; plusieurs même le comparent à celui de Montréal. Le lac Saint-Jean est pourtant à 30 lieues au nord de Québec. […] Lire la suite

Saviez-vous qu’il y avait de la neige des bois ?

Le correspondant du quotidien montréalais La Presse à Saint-Jérôme écrit :

La neige des bois est à peu près disparue.

 

La Presse (Montréal), 14 avril 1900.