Skip to content

Articles de la catégorie ‘Arbuste, arbre et forêt’

L’arbre est le frère de l’homme selon l’historien et écrivain français Jules Michelet (1798-1874)

L’arbre gémit, soupire, pleure d’une voix humaine. Vers 1840, nos Français d’Algérie qui en coupaient plusieurs, en furent émus, presque effrayés. Des arbres, même intacts, gémissent et se lamentent. Lire la suite

Comme Jacques Prévert, le poète breton Guillevic a gardé sa tête d’enfant toute sa vie

Aussi ne faut-il pas se surprendre que l’éditeur Gallimard ait publié un carnet de ses poèmes dans sa série Folio Junior. En quatrième de couverture, on nous offre :

On peut rêver

De partir.

 

On peut rêver

De rester. Lire la suite

Retour sur l’acte de connaître chez les plantes

Hier, nous évoquions ce sujet à partir d’un numéro du mensuel français Science et Vie, dont le dossier préparé par Jean-Baptiste Veyrieras est consacré aux plantes. Reprenons le fil. Lire la suite

Le mensuel français Science et Vie vient de présenter un dossier étoffé sur les plantes

Dans plus d’un domaine, nous sommes en ce moment à procéder à une toute nouvelle lecture de la vie, en particulier en botanique.

Francis Hallé, botaniste, auteur du livre Éloge de la plante, Pour une nouvelle biologie (Seuil, 1999), pour lequel il avait fait rire de lui par certains à la parution de cet ouvrage, en est fort heureux ; il est ravi que les biologistes s’intéressent maintenant aux plantes sous un angle tout à fait neuf. Lire la suite

À Sainte-Anne de la Pérade, la neige est haute

La tempête de neige que nous avons eue la semaine dernière n’a pas causé d’autres dommages que de retarder de quelques semaines la charroyage du bois.

En effet, dans les bois, la neige a atteint une hauteur qui ne s’est jamais vue. Lire la suite

Quels sont les arbres que la foudre aime le mieux frapper ?

Un quotidien montréalais pose la question.

Le météorologiste belge Vanderlinden y répond. Lire la suite

Cherchez-vous un livre à traverser calmement sous la lampe, loin des bruits sans nombre, par un soir tranquille ?

En  voici un. De Virginie Blanchette-Doucet. 117 Nord. Son premier roman. Extraordinairement maîtrisé, dit le quatrième de couverture.

Je suis bien davantage essai que roman, mais celui-ci m’a eu.

C’est tout par courts tableaux, par paragraphes succincts. Et quel déracinement ! Mais avec plein de moments de tendresse, de douceur aussi… malgré la grande violence de la situation. Et ce contact récurrent avec les choses de la nature. Je n’ose vous en dire davantage pour ne rien brûler. Lire la suite

L’hiver, la vie en forêt (second de deux billets)

Hier, nous rejoignions les forestiers dans leur lieu de travail. Les voici dans leur demeure, leur camp.

Quelle est la maison qui pourrait rivaliser d’hospitalité avec un de nos camps de chantier ? Quel est le voyageur attardé dans les bois, qui n’a pas été l’objet d’un cordial accueil de la part de ces hommes de chantier ? Lire la suite

L’hiver, la vie en forêt (Premier de deux billets)

Voici l’hiver arrivé,

Les rivières sont gelées,

C’est le temps d’aller au bois

Manger du lard et des pois ! Lire la suite

En septembre 1908, de grands feux de forêt au Québec immobilisent les bateaux sur le Saint-Laurent

Dans son premier numéro de 1909, le quotidien La Patrie y va de dessins pour illustrer les grands événements de 1908.

Le journal affiche celui-ci pour cet événement. Lire la suite