Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le costume’

Des photos anciennes dérivent et c’est dommage

Je répète constamment aux gens de ne pas oublier d’attacher un nom, une date, un lieu et si possible un événement à une photographie ancienne qu’ils possèdent. Lire la suite

Il faut quand même admettre que ça s’appelle être venu au monde avec toute une tête !

Jules, son nom.

Barbus, fiers de votre système pileux, oubliez votre désir de travailler pour les compagnies de chemin de fer

Fini le travail à la broussaille ou à la barbichette. Lire la suite

Peut-on imaginer qu’on pourrait retrouver aujourd’hui dans la presse québécoise un article sur l’entretien du crêpe de deuil ?

En 1903, ce tissu est toujours de mise. Aussi son entretien a sa place.

Bien des étoffes supportant admirablement la pluie, et d’un genre presque semblable, sont créées depuis quelque temps pour remplacer le « crêpe » ; mais celui-ci ne saurait perdre de son utilité dans les voiles, les draperies, les garnitures des toilettes de grand deuil.
Lire la suite

Trois dames à leur lingerie

Cinq dames à leur beauté

 

La Patrie (Montréal), 28 mai 1910.

Au sujet de Pierre LeRoyer

À quelques reprises sur ce site, nous avons parlé de ce personnage coloré. L’Écho des Bois-Francs y va d’une autre nouvelle à son sujet.

M. Pierre LeRoyer, anciennement de Mégantic, et qui s’est rendu célèbre il y a 14 ans pour son arrestation sensationnelle du célèbre Morrison, était à Sherbrooke, hier soir, revenant d’une tournée à la Baie d’Hudson. Lire la suite

Toujours, le temps qu’il fait monopolise les conversations

En 1903, voilà des jours et des jours sans pluie. Certains sont heureux, d’autres, pas du tout.

Cette température idéale fait la joie des citadins, des oisifs, des promeneurs et promeneuses qui ont de nouvelles toilettes fraîches et élégantes à lancer, à étaler. Le gaz, la tulle et les toiles transparentes sont à l’ordre du jour dans le monde féminin, tandis que chez le sexe pas beau, les chemisettes (shirt-waists) dont on a tant parlé, il n’y a pas cent ans, sont sur le point d’envahir l’asphalte. […] Lire la suite

Des éponges pour les potiers, des chapeaux de paille pour l’été

Voilà deux objets espérés lorsqu’arrive le mois de mai à Saint-Jean-sur-Richelieu. Le journal de l’endroit s’en fait l’écho. Lire la suite

La mode des pantoufles embellies

Le dernier caprice de quelques femmes très élégantes est l’ornementation des pantoufles. On y brode une devise sur le côté. Une pierre de pantoufles s’offre aussi galamment qu’une cravate ou un gilet. Lire la suite