Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le costume’

La mode des pantoufles embellies

Le dernier caprice de quelques femmes très élégantes est l’ornementation des pantoufles. On y brode une devise sur le côté. Une pierre de pantoufles s’offre aussi galamment qu’une cravate ou un gilet. Lire la suite

De la pluie à Pâques !

Selon la tradition qui veut que le soleil brille le vendredi saint, il pleut le jour de Pâques, la journée d’hier a été gâtée par d’irritantes petites averses dans la matinée. Lire la suite

Du quotidien « Le Canada » (Montréal), 30 mars 1905

Dans les transports en commun ou ailleurs, il faut toujours se souvenir de ces bons comportements

Quand on veut faire arrêter une diligence ou un char urbain, on fait un signe de la main et on s’arrête au coin de la rue, la figure un peu tournée du côté où l’on veut aller. Lire la suite

C’est le mardi gras !

Journée de joie, de déguisement, de mascarades !

Ouvrez votre porte aux masqués !

Mais ayez l’œil sur la belle Rose Latulippe. Ce soir, à minuit, il faut que la fête soit terminée. Lire la suite

« Nous sommes en plein jours gras »

Aussi la jeunesse ne rêve-t-elle aujourd’hui que bals, mascarades, etc. Elle veut se dédommager d’avance de la sainte quarantaine qui commencera avec le mercredi des Cendres. Lire la suite

Alors revenir au temps passé, ça ne vous dirait ?

 

Raquetteur, par exemple ? Voyez une des sorties des Montagnards de Montréal.

Nos raquetteurs du Montagnard, accompagnés des dames, ont fait, hier soir, leur grande sortie projetée. Ils étaient environ une centaine, tous costumés de pied en cap. Lire la suite

Et vive la saison des mascarades !

Montréal en raffole.

Le vent est aux mascarades. Il y en a eu cette semaine plus que d’ordinaire.
Lire la suite

«Ni culottes ni bicyclettes pour dames»

Il y eut des populistes comme aujourd’hui et tout aussi conservateurs. Lire la suite

Cessez de vous faire geler !

 

Quand la bise glacée nous mord sous nos vêtements d’automne trop légers, quand sous notre chapeau de feutre nous sentons le froid nous saisir, c’est le temps de nous précipiter chez notre marchand de fourrures qui tient à notre disposition tout de qu’il y a de mieux pour nous permettre d’affronter les autans, tels que manteaux de fourrures, casques, capots, etc. Lire la suite