Skip to content

Articles de la catégorie ‘Chanson’

Pourquoi le Québec n’officialiserait-il pas une cueillette de nos grands chants populaires ?

Extrait d’un billet non signé faisant la une du quotidien montréalais La Patrie à l’été 1891 sous le titre « Chants populaires normands ».

 Si tous les livres d’un peuple étaient perdus, on pourrait reconstruire l’histoire de ce peuple au moyen de ses chants populaires que les paysans et les artisans se transmettent de génération en génération à travers les siècles. Lire la suite

On vient de mettre en ligne 25 000 78 Tours

Un lot d’archives chantantes, quoi.

Voici l’adresse générale de ces pièces digitalisées par Georges Blood.

Un exemple ? La grande Eartha Kitt qui interprète Sous les ponts de Paris. Lire la suite

Nous sommes à Québec à l’été 1903

La population a bien hâte. Sous peu s’ouvrira Le Capitole, à Place d’Youville. D’abord, on l’appellera plutôt L’Auditorium. Et depuis le 17 mars 1900, l’incendie de l’Académie de musique, rue Saint-Denis, Québec n’a plus de grande salle pour la vie culturelle.

Ici, le quotidien montréalais Le Canada, édition du 7 août 1903, annonce son ouverture prochaine. Lire la suite

Coup de chapeau au Grand Cirque Ordinaire

En 1969, apparaît, au Québec bien sûr, Le Grand Cirque Ordinaire, six jeunes qui nous proposent du théâtre chanté. Lire la suite

Allez, gagnons le cœur de la France

L’écrivain français du mouvement des Lumières Louis-Sébastien Mercier (1740-1814), qui vécut toute sa vie à Paris, a chanté la Ville Lumière.

Le quotidien montréalais Le Canada rend hommage à cet homme.

On s’est plaint de tout temps des bruits de Paris. Mercier, dans le « Tableau de Paris », assure qu’il n’y a point de ville au monde où crieurs et crieuses des rues aient une voix plus aigre et plus perçante. Lire la suite

En 1900, la région de Québec vit quelques drames, mais la vie est tout de même agréable

On dit que la chanson magnifique, Un Canadien errant, d’Antoine Gérin-Lajoie, chantée pour la première fois en 1842, est maintenant connue de tous. Lire la suite

« Nous sommes trois frères »

En 2001, le conteur, chanteur et ethnographe québécois Michel Faubert, originaire de Rigaud, à la carrière fort originale, publie Mers et Montagnes, un recueil de poésies traditionnelles majoritairement tirées du répertoire des ballades et complaintes qu’il a collectées au Québec depuis le milieu des années 1970. Lire la suite

Le docteur Ernest Choquette célèbre le crépuscule, la venue de la nuit

Beau texte depuis Saint-Hilaire, en Montérégie.

Huit heures.
Lire la suite

« Le Chant des Marais »

Mercredi dernier, le 5 juillet, dans la Cour des Invalides, à Paris, la France rendait hommage à Simone Veil (1927-2017), qui connut à seize ans la Shoah, déportée à Auschwitz-Birkenau où elle perd son père, sa mère et son frère. Lire la suite

La saison des excursions sur le fleuve

Hier soir, le vapeur « Berthier », de la compagnie Richelieu, a fait une délicieuse excursion au clair de la lune, aux îles de Sorel. Lire la suite