Skip to content

Cet écureuil roux est à un mètre de moi

Il y a un instant, je lui flattais le dos. Si peu sauvage, il est assurément un petit de l’année.

Pourtant, on arrive à percevoir l’emplacement de tétines. Ce serait plutôt une mère.

 

 

 

 

3 commentaires Publier un commentaire
  1. Esther #

    L’avant-dernière photo est tout simplement époustouflante… Prise de vue plutôt rare, avec les petites dents de rongeur bien visibles !

    15 août 2017
  2. Jean Provencher #

    Nous avons une histoire de famille au sujet de ces petites dents.

    Un écureuil roux était rentré chez nous, notre maison bordait la forêt. Un oncle a dit à ma mère : je vais aller le sortir. Il a coincé l’animal avec des coussins à la rencontre de deux murs, puis il a tenté de le prendre avec sa main droite. Et, tout d’un coup, enfants, nous avons entendu un blasphème, un cri épouvantable. L’écureuil avait traversé l’ongle de son pouce et était suspendu dans le vide, frétillant. Mon oncle a donné avec son bras un grand coup de fouet dans le vide devant cette douleur insupportable et l’écureuil fut projeté sur le plancher du salon, assommé, mort instantanément.

    Moi, j’étais triste. Je l’ai enseveli dans une boîte à chaussures au fond de la cour.

    15 août 2017
  3. Esther #

    Oh !!! Quel souvenir…!
    L’idée de ces petites dents tranchantes accrochées ainsi à un pouce douloureux me donne des frissons terribles… mais je compatis aussi à votre tristesse d’enfant. Qui serait possiblement la même aujourd’hui en votre vie d’adulte. Vous, si près de la nature, de toutes ses créatures…

    16 août 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS