Skip to content

L’Auditorium de Québec

En 1900, à Québec, l’Académie de musique, rue Saint-Denis, une salle pouvant accueillir 1 500 personnes, brûle. La ville de Québec décide alors de se donner un nouveau théâtre, rue Saint-Jean cette fois-ci, place d’Youville, qui aura pour nom l’Auditorium. Le correspondant à Québec du quotidien montréalais La Patrie y va de cette nouvelle le 14 avril 1902.

Les plans du futur auditorium de Québec ont été présentés au maire vendredi soir, à l’hôtel de ville. On assure qu’ils ont reçu l’approbation du président et des membres du bureau de direction et que des soumissions vont être demandées d’ici à une quinzaine de jours.

Le futur auditorium de Québec, d’après les plans conçus par M. [Walter Scott] Painter, promet d’être l’un des plus beaux théâtres du continent. Il pourra contenir dix-huit cents spectateurs.

La façade de la rue St-Jean sera ornée d’énormes colonnes de granit poli et construite de manière à être aperçue à grande distance.

Elle sera surmontée de deux tours ornées de corniches et de balustrades. L’architecte a adopté comme style d’architecture celui de la renaissance, français moderne. Il y aura deux portes principales : l’une conduisant au théâtre, et l’autre aux premier et deuxième étages de l’édifice.

On trouvera au rez-de-chaussée, sur la rue St-Jean, avant de passer au foyer, des compartiments ou pavillons particuliers pour cigares, fleurs et goûters. Au premier étage ou deuxième plancher, il y aura un café ou restaurant pour dames et messieurs. On pourra y arriver de la rue ou du théâtre et même par la promenade que l’on se propose de construire entre la façade et le théâtre proprement dit.

Cette promenade sera une espèce d’arcade élégante pourvue d’une terrasse où des goûters en plein air pourront être donnés l’été.

Le théâtre sera pourvu d’un foyer, d’une chambre à fumer, d’un salon pour les dames, de vestiaires, etc. Il y aura onze sorties sur le parquet et douze autres au balcon et dans la galerie; en tout vingt-trois. L’avant-scène aura 43 pieds de hauteur et trente-deux pieds de profondeur. La scène aura  toute l’étendue nécessaire pour accommoder les plus fortes troupes et les spectacles les plus considérables.

La vue ne sera obstruée par aucune colonne et les sièges seront disposés de manière à ce que tous les spectateurs puissent voir parfaitement.

Le deuxième étage de l’édifice, sur la rue St-Jean sera consacré à un conservatoire de musique. Il y aura là des salles de concert et de danse et d’autres salles que l’on pourra mettre à la disposition de nos diverses associations.

Les décorations du théâtre seront très élégantes et d’un genre tout à fait nouveau, d’après M. Painter qui tient à surveiller personnellement l’exécution.

M. Painter dit que si, comme il a tout lieu de le croire, les travaux commenceront dans une quinzaine de jours, le théâtre sera certainement inauguré dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre prochain.

 

Pour construire l’Auditorium, l’architecte et ingénier américain Painter aura l’aide des architectes québécois François-Xavier Berlinguet et René-P. Lemay. Inauguré en 1903 par l’Orchestre symphonique de Québec qui y donne son tout premier concert, l’Auditorium — ainsi appelle-t-on le Capitole alors — accueillera tous les genres de spectacle, allant du vaudeville et des variétés à l’opéra. Des troupes américaines autant que françaises s’amèneront. En 1927, la nouvelle administration de Famous Players en fait une salle de cinéma, le Capitol, ouverte pendant plus de 40 ans. À l’occasion, cependant, le spectacle y a toujours sa place. À vrai dire, sauf pour une courte période où l’édifice sera fermé, le Capitole aura été, depuis cent dix ans maintenant, un important lieu de culture dans la capitale.

La photographie de l’Auditorium prise par Fred C. Würtele en 1904 se trouve à Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Québec, Fonds Fred C. Würtele, cote P546, D3, P33.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS

Current day month ye@r *