Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les marginaux’

À Québec, les journalistes de langue française et anglaise n’apprécient guère que les dépourvus de la vie quêtent dans les rues

C’est pour eux un « spectacle disgracieux ».

Lire la suite

À quand une histoire des Bohémiens au Québec ?

Voici que ceux-ci nous visitent à Québec en juin 1885. Lire la suite

” Un cas digne de pitié “

Nous apprenons que les autorités du séminaire ont signifié au malheureux aveugle, qui, depuis quinze ans, stationne dans leur porte cochère et vend des journaux, de se placer ailleurs, parce qu’elles ne peuvent permettre de commerce sur leur propriété.

Lire la suite

La nécessité des centres d’accueil

Les statistiques des refuges de nuit et des postes de police nous apprennent que 500 miséreux sont sans logement, toutes les nuits à Montréal. Lire la suite

À Montréal, un juge songe à une maison d’accueil pour les femmes « de mauvaise vie »

En 1900, on appelle « recorder » le juge de la Cour municipale. Or, à Montréal, le recorder Robert Stanley Weir (1856-1926) en a ras-le-bol de condamner à la prison des femmes dites de mauvaise vie. Lire la suite

Depuis Esther Brandeau, il est arrivé que des femmes vivent leur vie habillées en homme au Québec

En voici une nouvelle. Lire la suite

Souvent les journaux anciens nous apprennent des couleurs de la vie quotidienne que nous mettrions un temps fou à repérer autrement

L’asile de Beauport

Dans la région de Québec, par exemple, on connaît l’asile des Beauport où on héberge des femmes et des hommes mal en point. Est-il possible d’y vivre là des moments de joie ?

Lire la suite

Aller au cimetière en novembre pour simplement saluer les maganés sans nom de la vie

Hier, sur France Culture, un retour à la mémoire des disparus. Ce début de novembre est à eux. L’hommage aux morts est bien mené. Il est de l’écrivain, journaliste et homme de gauche Jules Vallès (1832-1885).

Comme le dit le lecteur du texte de Vallès, Daniel Kenigsberg, dans une réalisation de Sévérine Cassar, Vallès, au début de la trentaine au moment de ce texte, le 3 novembre 1861, n’est pas encore connu. Lire la suite

Joe Beef, un héros connu à Montréal durant le dernier tiers du 19e siècle (Quatrième de quatre billets)

Retour au dernier de quatre billets sur Joe Beef.

Lire la suite

Joe Beef, un héros connu à Montréal durant le dernier tiers du 19e siècle (Troisième de quatre billets)

Depuis 48 heures, nous sommes chez Joe Beef, le cantinier établi coin de la Commune et de Callière, dans le Vieux-Montréal.

Aujourd’hui : la cuisine et le menu. Lire la suite