Skip to content

Articles de la catégorie ‘Communications et transports’

Où est passé Alphonse Laverdière ?

Originaire de Lévis, il habiterait aux États-Unis.

Connaissant la grande publicité de votre journal, je fais appel aux nombreux lecteurs de la « Patrie » pour nous faire retrouver un membre de notre famille, Alphonse Laverdière, fils de feu Pierre Laverdière, et de Alvina Cameron, de St-Joseph de Lévis. Lire la suite

Éboulis en Mauricie

La nouvelle parvient de Grandes Piles.

La crue des eaux a causé un éboulis considérable dans cette paroisse, à environ 2 milles de notre village.

Peu s’en fallut que la maison de M. Henri Fay, cultivateur, s’écroulât avec cet amas de terre. Lire la suite

Lentement la vie maritime de Québec perd de son importance

Et la navigation à voiles ne fait plus le poids devant celle à vapeur, plus rapide et généralement assurée d’être à l’heure. Lire la suite

Du quotidien L’Électeur (Québec), édition du 30 avril 1894

« Les bizarreries de la foudre »

Nous lisons dans un journal de Paris :

À chaque instant, nous pouvons constater les bizarreries de la foudre. Un nouveau cas vient de se présenter ; il ne manque pas de singularité. Lire la suite

Tiens, on vend du pissenlit au marché à Québec

Ceux qui s’attendaient à un marché monstre ont été cruellement désappointés. Lire la suite

Il y a un peu plus de 100 ans, le ciel, la nuit, était aussi bavard qu’aujourd’hui

Et la population appréciait sans doute les informations que lui transmettait la presse.

Ici : Jupiter rencontre Mars. Lire la suite

Autrefois, pour les catholiques, le samedi saint était un jour heureux

Les cloches, à peine partie pour Rome, revenaient, heureuses, et à pleines volées.

Après 47 jours de carême, le marché de Pâques, dans les villes et les villages, était une destination obligée. Lire la suite

« Le langage des gants »

Il nous vient d’Angleterre ; les pudiques misses l’ont inventé pour pouvoir correspondre impunément avec leurs amoureux. Un « oui » se dit en laissant tomber un de ses gants. On les roule dans la main droite pour dire « non ».

Si l’on veut faire entendre que l’on est devenue indifférente, on dégante à demi la main gauche. Lire la suite

Il y a un peu plus de 100 ans, la débâcle sur le cours d’eau voisinant notre habitation était occasion de grande réjouissance

Ici, nous voici entre les villes de Québec et de Lévis. Lire la suite