Skip to content

Articles de la catégorie ‘La vitrine, le magasin’

Deux dames habillées ainsi à la maison de la presse dans le quartier Montcalm à Québec

À l’occasion de l’Halloween. Lire la suite

Un des lieux d’observation

On dirait tout glacé avec la pluie

Aimez-vous les marchés aux puces ?

Personnellement, j’aime beaucoup. Y marcher lentement permet d’apercevoir des morceaux très évocateurs d’un moment, d’un événement, d’une fête, et je ne sais quoi. Lire la suite

Lui, s’il est si excité, c’est qu’il vient de lire l’entrevue avec le neuropsychiatre Boris Cyrulnik dans le dernier numéro de Québec Science

Voici la référence : Elias Levy, « Le cerveau sculpté par la vie », Montréal, Québec Science, volume 60, numéro 1 (juillet-août 2021), pages 14-16.

Extrait. Lire la suite

Parlons du Bleu, l’histoire de cette couleur

De l’historien français Michel Pastoureau, je m’apprête à attaquer son livre sur cette couleur qui vient de reparaître en poche.

Il nous dit que, depuis le 18e siècle, c’est la couleur préférée d’un grand nombre.  « Et lorsque dans les années 1890-1900 de véritables sondages d’opinion sont effectués, les chiffres montrent que l’écart entre le bleu et les autres couleurs est considérable. Il l’est resté jusqu’à aujourd’hui. » Lire la suite

Nous sommes rue Saint-Joseph, alors la rue des grands magasins à Québec

À travers les mille et un sujets possibles, le journaliste tenait à ce propos.

Un petit bonhomme âgé d’une dizaine d’années à peine, tout déguenillé, n’ayant pour toute chaussure que des restes de souliers, mendiait de porte en porte rue St-Joseph, l’un de ces soirs. Lire la suite

Des nouvelles de Havre-Saint-Pierre [Pointe-aux-Esquimaux]

Havre-Saint-Pierre, à quelque 200 kilomètres à l’est de Sept-Îles, sur la Côte Nord, a porté le nom de Pointe-aux-Esquimaux jusqu’en 1927. Lire la suite

En 1900, à Québec, les deux rues commerciales sont Saint-Joseph et Saint-Jean

Le journaliste Ulric Barthe écrit que La rue St-Joseph est toujours animée à toute heure du jour ; mais c’est par ses soirées de fin décembre qu’il faut voir les foules qui s’y rassemblent.

Les trottoirs débordent, et la circulation devient parfois assez compliquée. Cela vaut la peine d’être vu.

 

Le Soleil (Québec), 27 décembre 1899.

Le grand succès des magasins Paquet, rue Saint-Joseph, à Québec, est souvent venu de ses nombreuses vitrines

On  savait les utiliser de manière originale pour attirer la clientèle. Ici, on recourt à une prestidigitatrice américaine, miss Rheda. Lire la suite