Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le raton laveur’

Un raton laveur est dans les parages

Les pistes qu’il laisse le trahissent.

Depuis plusieurs mois maintenant, je réfléchis à la mémoire des bêtes et on en parle dans beaucoup d’ouvrages. Lire la suite

J’aime le jeune Écureuil roux de l’année

Durant une opération d’observation, je marchais bien loin de la maison quand j’entends pour la première fois les cris de ce jeune à l’avant. Lire la suite

Prendre l’air du temps

Lire la suite

Il ne lui manque plus que les clefs de la voiture

Il y avait une faiblesse dans le mur arrière de la maison, il a eu le talent de la découvrir et d’y aller de travaux de déconstruction. Quand même. Lire la suite

Ce milieu m’a appris aussi la mort

À maintes reprises. De diverses manières. Cette abeille reposant sur les pétales d’une marguerite. Les papillons aux ailes échancrées, à la vie de cinq ou six semaines, et qui disparaissent tombant au sol de vieillesse. Lire la suite

Une ratonne laveure a accouché d’un raton en bordure de la maison, dans les herbes hautes, à l’arrière

Dieu que ce milieu est aimé par de nombreuses espèces !

L’enfant, sans doute encore aveugle et incapable de se porter sur ses pattes, se plaint. Je m’éloigne aussitôt, assuré qu’elle viendra le chercher. Lire la suite

Les bêtes qui n’hibernent pas sous terre sont sujettes à réapparaître plus tôt à la fin de l’hiver

Jules

À Huntingville, tout juste au sud de Lennoxville, dans les Cantons de l’Est, des ratons laveurs avaient choisi le creux d’un orme pour passer l’hiver, mais ils furent éveillés plus tôt qu’ils le pensaient sans doute. Le correspondant de La Patrie à Sherbrooke y va de cette nouvelle, précédé de son propre commentaire :

Il serait intéressant de retracer les histoires de capture d’animaux  sauvages dans le cours de nos hivers.
Lire la suite

Le cousin de Jules

Photographié à travers la porte-moustiquaire par mon ami Claude.

En pleine tentative de méfait et en plein jour. Lire la suite

Je fais campagne pour Jules

Si vous fréquentez ce site, vous connaissez mon cher Jules. Il peut monter sur le toit de votre maison en criant ciseau. C’est un bien habile personnage. Le 11 juin, je le proposais. Résultat : 165 visiteurs à ce jour, mais personne n’en a voulu. Lire la suite

Où donc est passé Jules ?

Sans doute parti de crainte d’être victime d’une adoption forcée. Mais comment a-t-il pu prendre connaissance de l’annonce que j’avais placée à son sujet sur ce site ? Lire la suite