Skip to content

Articles de la catégorie ‘Sculpture, sculpteurs’

Et la lumière est revenue avec la Chandeleur

Les jours sombres sont maintenant derrière nous. Lire la suite

Il fut un temps à Québec où personne n’était intéressé aux sculptures sur glace

La nouvelle parvient du correspondant du quotidien montréalais La Patrie à Québec. Lire la suite

Noël, par Louis Fréchette (Premier de deux billets)

L’écrivain Louis Fréchette (1839-1908) y est allé, un jour, d’un texte sur la Noël. Le voici. Il s’agit, bien sûr, de la Noël de son époque et non d’aujourd’hui.

Reste-t-il encore quelque chose à dire ou à écrire sur la fête de Noël, la fête des petits enfants, la fête de la famille, la plus touchante des fêtes chrétiennes.

Non peut-être.

Les poètes l’ont chantée. Lire la suite

Dans la rubrique des faits divers du Journal de Québec

Qu’est-il advenu ? Lire la suite

Qu’en est-il du poivre ?

Hippocrate

La valeur du poivre dans la cuisine est connue depuis longtemps.

Hippocrate [460 av. J.-C. — 370 av., considéré traditionnellement comme le père de la médecine] s’en servait comme médicament, mêlé avec de l’alcool ; il le donnait à ses malades. Lire la suite

Patience

Depuis la région de Lanaudière

J’en arrive. Près d’une heure trente à parler de paranormal (1880-1910) avec grand plaisir, et une centaine de personnes, ma foi, très présentes, fort attentives. La rencontre se tenait à la Maison et jardins Antoine-Lacombe, rue de la Visitation, à Saint-Charles-Borromée. Je n’ai pas manqué de remercier Annie Latour, directrice générale et artistique, et son équipe.

Lire la suite

À Chicago, on élève une statue à René-Robert Cavelier de La Salle

Rouennais d’origine, cet explorateur français (1643-1687) descendra le Mississippi et en découvrira les bouches. En 1889, on lui élève une statue à Chicago. Lire la suite

Pour enfant

Ohé ! On vend du lièvre au marché de Trois-Rivières !

C’est défendu à ce temps-ci, les amis !

La Législature de Québec a passé dans sa dernière session une loi concernant la chasse et qu’il est important de faire connaître aux pauvres gens, pour leur sauver des amendes.

Par exemple, il est défendu de prendre ou tuer le lièvre, ou de l’apporter sur le marché avant le 1er novembre, c’est-à-dire le jour de la Toussaint. Lire la suite