Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le diable’

En 1976-1977, beaucoup de personnes s’arrêtèrent en ce lieu

Nous appelions l’endroit Le Pays de Nulle part.

Ayant une profusion de crayons de toutes sortes, nous tenions un journal de bord collectif. Chaque personne était absolument libre d’y laisser un mot, une phrase, une simple pensée, un texte plus long, un dessin, une recette de cuisine, etc., ce qui lui venait à l’esprit. Lire la suite

Cherchez-vous l’origine du spiritisme ?

Un quotidien de Québec prétend l’avoir trouvé. Il explique. Lire la suite

Plusieurs paroisses du Québec ont bénéficié des services d’un cheval constructeur d’église

Du moins, les légendes courent à ce sujet. Et Trois-Pistoles, à 240 kilomètres à l’est de Lévis, le long de l’estuaire du fleuve Saint-Laurent, est l’une de ces paroisses. L’événement s’est passé au milieu du 19e siècle. Lire la suite

Chacune de nos plantes a une longue histoire

Mais on ignore à peu près tout de la plupart d’entre elles. Un jour, des groupes se formeront et se mettront ensemble pour aller voir de cet autre côté du monde, le végétal. Sans doute que l’ADN de chacune d’elles nous en apprendra. Lire la suite

Tout pour faire peur

Cela se passe dans l’est de Montréal. Le quotidien La Patrie propose cette histoire à la une. Lire la suite

Il fut un temps où la fougère avait bien mauvaise réputation en France

Le biologiste et botaniste Jean-Marie Pelt l’évoque.

Au Moyen Age, la fougère était considérée comme une plante peu fréquentable : les squames brunes et les amas de spores rougeâtres sous ses frondes la firent suspecter de quelque commerce sacrilège avec  le Malin, dont on sait qu’il roussit tout ce qu’il touche.
Lire la suite

Les chevaux noirs qui bâtissaient des églises

Dans diverses paroisses québécoises, court la rumeur que l’église paroissiale fut construite par un cheval. À Saint-Augustin-de-Desmaures, par exemple. Lire la suite

Pour éviter de perdre des œuvres d’Henri Julien

Henri Julien (1852-1908) fut un très grand dessinateur québécois. Il a travaillé comme illustrateur et caricaturiste dans plusieurs journaux de son temps, avant que la photographie ne s’impose. Il a peint également des personnages et des scènes de la vie quotidienne d’autrefois, encore imprégnées dans la tête de beaucoup de Québécois. Il est décédé, foudroyé rue Saint-Jacques à Montréal, le 17 septembre 1908. Lire la suite

Le diable joue avec la lune, la nuit de Noël

Sachant la population de Blancheville heureuse le 24 décembre en soirée, le diable « se creusa la cervelle pour savoir ce qu’il ferait bien pour faire enrager tous ces braves gens et quelle méchanceté il pourrait bien inventer ». Lire la suite

Depuis la région de Lanaudière

J’en arrive. Près d’une heure trente à parler de paranormal (1880-1910) avec grand plaisir, et une centaine de personnes, ma foi, très présentes, fort attentives. La rencontre se tenait à la Maison et jardins Antoine-Lacombe, rue de la Visitation, à Saint-Charles-Borromée. Je n’ai pas manqué de remercier Annie Latour, directrice générale et artistique, et son équipe.

Lire la suite