Skip to content

Les merles bien bedonnants de mon ami René

Il m’écrit qu’il en voit des dizaines à la fois se nourrir des fruits de nombreux sumacs vinaigrier, qu’entre chaque repas ils ne volent guère, se posent tout près. Il leur répète, ajoute-t-il, que c’est ce qui arrive lorsqu’on mange comme des sarfes.

Mais je crois plutôt que mon ami leur sert, à la cachette, un vrai réveillon de Noël : dinde avec riche portion d’atocas, pâté à la viande, marinades de sa grand’mère et tarte à la farlouche pour dessert.

Les photographies sont de mon ami, bien sûr. Moi, je n’ai pu aller vérifier ses dires.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Un lecteur assidu #

    Quand j’ai vu le ” dividu ” , étant ignare en ce domaine, je me suis dit que ce devait être une femelle enceinte de jumeaux.

    Et aussi étrange que soit mon interrogation, je ne peux m’expliquer autrement
    ” l’embonpoint ” révélé par les 2 photographies.

    Et si jamais il s’avérait que ce soit vrai que ce soit dû qu’à du ” gavage ” de fruits de sumacs vinaigrier, j’en prends bonne note et je vais songer à fonder une entreprise dont la mission sera de vendre ce produit à ceux et celles qui souffrent d’être trop maigres ❗️

    2 avril 2020
  2. Jean Provencher #

    Ah, mon ami René nous cache quelque chose. Il y a anguille sous roche. Je le soupçonne de les inviter à son réveillon.

    2 avril 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS