Skip to content

Le Boloria à taches argentées

L’espèce du genre Boloria « la plus facile à trouver dans le sud du Québec », selon l’entomologiste Louis Handfield (Les Papillons du Québec, Guide d’identification, Broquet, 2011, p. 172).

Très commune, elle porte aussi le nom de Boloria myrina atrocostalis ou, en anglais, Silver Bordered Fritillary. Son habitat : « Prés humides ou marécageux, et même tourbières, champs abandonnés, surtout ceux humides ». Les violettes sont ses plantes hôtes.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS