Skip to content

Mon cher ami Claude Lamontagne est mort

Originaire de Charny, il avait 79 ans.

Il fut déjà monteur de ligne pour une compagnie téléphonique, mais je l’ai connu à sa retraite alors qu’il se mit à sculpter des oiseaux, des poissons, des petits chevaux et j’en oublie.

Nous avions en commun la passion de la Nature. Et sur son grand terrain du rang Domaine Saint-Pierre à Saint-Gilles de Lotbinière, il ne cessait d’être attentif aux manifestations de la Nature. Tous deux, nous prenions plaisir à comparer nos visiteurs. Souvent d’ailleurs, bien que nous fussions tous deux à la campagne, les profils de nos vivants différaient. Des espèces le visitaient, par exemple, que je n’avais pas chez moi.

Jeudi dernier, rentrant à la ville, je choisis de rallonger mon parcours pour aller le saluer. Nous avons passé certainement une heure et demie à placoter. Je l’ai trouvé calme et amaigri et il me disait qu’il dormait beaucoup depuis quatre jours.

Quarante-huit heures plus tard, il mourait. Je sais qu’il avait déjà fait un voyage en Indes très enrichissant, me disait-il, ce qui l’avait aidé à développer une philosophie de la vie qui lui était propre. Croyant à l’au-delà, par exemple, il l’appelait L’autre Dimension.

Ce que je retiens de mon ami, c’est sa grande bonté, sans fond, à l’égard de tout le monde. Il aimait aller déposer une fleur sur la tombe de sa mère lors d’un anniversaire d’un événement dans la vie de celle-ci. Quand ma propre mère est décédée, il a allumé une chandelle qu’il laissait brûler. La chandelle allumée semblait être pour lui un outil pour avoir prise sur un événement. Quand je l’ai laissé jeudi dernier, il me disait alors que j’étais dans l’embrasure de la porte : « Si tu as besoin de quelque chose, dis-le moi. » Je lui ai répondu d’allumer une chandelle, que j’en allumerais une moi-même. Intérieurement, j’avais le pressentiment que c’était la dernière fois que nous nous voyions.

Salut, cher Claude, et merci, si humble homme, pour ce que tu fus ! Et que ton autre Dimension te porte, cher ami.

8 commentaires Publier un commentaire
  1. Rachel lamontagne #

    Mon cher Mr.Provencher quelle belle honneur , mon cher père aurai grandement aimer ces quelque lignes si bien dite ,cest tout a fait lui cet homme qui adorait les oiseaux avec leurs champs si glorieux ,il passait des heures a les écoutez et cela depuis sa tendre enfance…..merci a vous pour ces tendre penser .AMITIE RACHEL

    27 juin 2019
  2. Jean Provencher #

    Toutes mes sympathies, chère Rachel. Nous nous aimions beaucoup. Son départ vers son autre Dimension m’appauvrit. Bon courage. Tenez bon.

    27 juin 2019
  3. Hélène belanger #

    Bonjour Monsieur Provencher

    C’est tellement un bel hommage en sa mémoire seule une personne comme vous pouvez le faire aussi bien .

    Merci c’est très gentil de votre part

    28 juin 2019
  4. Jean Provencher #

    Ah, j’aimais beaucoup Claude, nous avions de longues jasettes, chère Hélène.

    28 juin 2019
  5. BRIGITTE DUSSAULT #

    Quel bel hommage fait a mon parrain que je n’,ai pas assez vu a mon goût
    C’était un grand homme d’une simplicité exemplaire avec un grand cœur
    comme il va me manquer a moi aussi.
    Merci pour ces bons mots.
    Sa filleul Brigitte Dussault

    29 juin 2019
  6. Jean Provencher #

    Merci à Vous, chère Madame, merci beaucoup. Il est parti dans sa Dimension voilà une semaine aujourd’hui. Je viens de faire la route en revenant de ma campagne et il y avait trois routes qui me permettaient de me rendre chez lui à Saint-Gilles. Et à chaque rencontre d’une de ces routes tout à l’heure, je ne pouvais m’empêcher de le revoir quand nous avons placoté longuement, 48 heures avant son départ. Ouf !

    Vous avez tellement raison de le décrire ainsi. C’était un homme humble et tellement attachant.

    29 juin 2019
  7. Mariette Provencher #

    Je ne connaissais pas ton ami M. Lamontagne, Jean, mais lire toutes ces belles choses que tu écris à son sujet me dit qu’il va beaucoup vous manquer, à toi et à ses proches. Accepte donc mes plus vives condoléances.

    30 juin 2019
  8. Jean Provencher #

    Merci beaucoup. Par ses réflexions sur la Vie, sur la Nature, il m’apportait beaucoup.

    30 juin 2019

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS