Skip to content

Provenchère en Beauce, le lieu-dit d’origine de l’ancêtre de tous les Provencher d’Amérique

À la recherche de l’ancêtre dans son pays de France.

Depuis maintenant plusieurs années, nous cherchons, nous les Provencher d’Amérique, à savoir, après avoir trouvé le lieu de provenance de notre ancêtre Sébastien, Pithiviers, des renseignements supplémentaires sur ces Provencher de France.

Hier après-midi, par bonheur, je recevais un courriel de Pierre Dumont, archéologue en Beauce, qui enrichissait drôlement nos connaissances sur les Provencher de là-bas.

Voici ce courriel :

Bonjour, cousin d’outre Atlantique,

Les parents de vos pionniers Sébastien Provenchere et Marguerite Manchon étant mes ancêtres et très intéressé par nos ancêtres émigrés, je vous envoie ce petit commentaire sur notre famille (je cousine aussi avec Nicolas Millet, le maitre-charpentier des 100 pionniers qui fondèrent Montréal sur le fort de Villemarie avec Mr de Chomedey de Maisonneuve…) 

Provenchêre :

C’est le lieu-dit présumé des Provencher (Provenchêre en Beauce), Mon arrière grand-père y était agriculteur.

Provenchére veut dire : lieu ou pousse les pervenches, et c’est souvent sur les ruines d’anciennes villas gallo-romaines sur un sol remué ou le calcaire remonte (je suis archéologue en Beauce).

La tradition veut que pour fuir la guerre de Cent ans [1337-1453], une branche de la famille s’installa à Pithiviers, bourg tenu par les Anglais et les Bourguignons 

Comme beaucoup de Beaucerons (de la vrai Beauce …pas celle du nouveau monde) les PROVENCHERE ont été Protestants avant la répression.

En 1506 : Provenchère, pâtissier à Pithiviers, crée la première crème à Pithiviers ou crème d’amandes.

Le pâté d’alouette, surnommé « pâté de mauviettes », trouverait ses origines au XVIe siècle, à l’époque des guerres de religion. Vers 1568, alors que la cour résidait à Orléans, le roi Charles IX [il fut roi de France de 1560 à 1574], cherchant à rejoindre sa maîtresse Marie Touchet (au château d’Hallier, à Nibelle), s’égara en chemin. Il croisa un groupe de Protestants (qui pour se soustraire aux poursuites partageaient la vie des charbonniers en forêt), qui lui offrirent les restes d’un pâté en croûte. Celui-ci plût énormément au souverain qui fit mander le pâtissier qui l’avait réalisé, un nommé Provenchère et lui accorda le titre de “pâtissier alouettier”.

Durant trois siècles, les pâtissiers-alouettiers de la famille Provenchère conservèrent le titre de Pâtissier Breveté du Roi. (avec armoirie  Nr 2)

 Et voilà. Bonne année, cousin 

Pierre DUMONT 

Maison de la Beauce

 

Merci infiniment, cher Pierre, cher Cousin. Tout cela est bien précieux.

Les illustrations proviennent de Pierre. Sur la seconde, on voit en second lieu les armoiries des hôteliers, cabaretiers, pâtissiers et charcutiers de la ville de Pithiviers. La troisième dit bien la spécialité de la Maison Provenchère, les pâtés d’alouettes.

Un commentaire Publier un commentaire
  1. Jean Provencher #

    Un ami qui a beaucoup travaillé à la recherche de l’ancêtre m’écrit :

    Salut Jean, très heureux de voir que la recherche se poursuit, et d’avoir pu y contribuer un peu. Je possède un livre de pâtisserie, qui mentionne en effet que Provenchere à Pithiviers était un pâtissier alouettier, de la maison Royale. ( Charles IX ). La maison Provenchere garda ce titre plus ou moins une soixantaine d’années.

    Je fais moi-même le fameux gâteau, Pithiviers, qui n’est autre qu’un gâteau à la crème d’amandes.

    Si par hasard, tu passes dans le coin de Magog, je t’invite à venir le déguster.

    Merci pour les infos, sur notre famille.

    L’ami ajoute qu’à Pithiviers, le 13 rue des Cygnes, où Provencheres tenait boutique, existe toujours et que le lieu est maintenant occupé par une boutique de fringues. Il ne manque pas de saluer Pierre pour ces nombreuses infos.

    24 octobre 2018

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS