Skip to content

Le Satyre fauve d’Amérique (Coenonympha inornata, Common Ringlet)

En Europe, on l’appelle le Fadet des tourbières ou le Daphnis. Selon le site canadien de la diversité, on dit que ses couleurs sont très variables.

Dans son guide d’identification Les Papillons du Québec (Broquet, 2011, p. 188), l’entomologiste Louis Handfield affirme que ce papillon est très commun dans les régions 1 et 2.

Habitat : Orées et clairières des forêts de Tsuga [cèdre], forêts boréales, prés ouverts de préférence humides, fossés, prairies, champs, tourbières et même toundra au nord.

Ses plantes-hôtes sont le Paturin des prés (Poa Pratensis) et plusieurs autres graminées.

Selon Handfield, on le reconnaît facilement « par sa couleur et son vol très lent en bondissant ».

Fait intéressant, on a récemment signalé une seconde génération annuelle dans le sud-ouest du Québec. Cette génération produit toutefois beaucoup moins d’individus que la première ; elle est occasionnelle selon l’avance des saisons et elle est toujours beaucoup moins commune que la première, sinon rare. […] l’adulte vit de trois ou quatre jours à quelques semaines.

Ce papillon illustré ici est vraiment d’une belle venue. On arrive à voir du bleu dans le gris sur ses ailes postérieures ou secondaires.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS