Skip to content

Une seconde espèce d’éristale

Une importante pollinisatrice. Tout à fait inoffensive comme la précédente.

La première, au veston différent, était présente le 29 août. Elle doit d’ailleurs être encore dans les parages.

Sur internet, des sites l’appellent le Syrphe ceinturé ou à ceintures (Episyrphus balteatus). En Europe, dans l’espace couvert par l’Organisation européenne pour la protection des plantes, il est commercialisé depuis 1995 pour lutter contre les pucerons tant en culture sous serre qu’en plein champ, depuis le Danemark jusqu’au Portugal et l’Italie. Sympathique personnage.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Nelly #

    Jolie photo mais il ne s’agit pas d’ Episyrphus balteatus mais plus probablement d’Helophilus pendulus qui appartient bien comme le Syrphe ceinturé à la famille des Syrphidés. Les Eristalis font également partie des Syrphidés mais constitue un genre différent.

    18 octobre 2018
  2. Jean Provencher #

    Merci infiniment, de la précision.

    18 octobre 2018

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS