Skip to content

Le brise-glace Lady Grey est appelé

lady grey

À onze heures trente, ce matin, une pointe de glace solide, de trois milles d’étendue, s’est détachée de la Pointe à Citrouille, Batiscan, et elle est partie à la dérive.

Le “Lady Grey”, parti pour Batiscan, ce matin, à neuf heures, a été averti de la chose par le gardien de phare à Saint-Jean-des-Chaillons.

Le “Lady Grey” est arrivé à Batiscan à deux heures moins vingt, et il s’est aussitôt attaqué aux glaces qui sont arrêtées à cet endroit.

 

Le Soleil (Québec), 24 avril 1908.

L’illustration du brise-glace Lady Grey est une carte postale de la collection Alain Frank.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Theogene morin #

    Mon père a travailler sur le laidi Gray il s’apelais Noë Morin de son fils Theogene morin de Mirabel J7j0g1

    29 décembre 2017
  2. Jean Provencher #

    Super, cher Monsieur Morin ! Si vous avez d’autres détails sur votre père, ne vous gênez surtout pas, je suis preneur. Cela vaudrait la peine de nous transmettre quelques détails à son sujet, ceux que vous possédez de mémoire (lieu de naissance, année de naissance, de décès aussi, comment en est-il venu à travailler sur le Lady Grey. Je vous en prie, ne vous gênez pas, surtout pas !

    Joyeuses Fêtes heureuses à Vous !

    29 décembre 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS