Skip to content

Voici le Carouge à épaulettes

Carouge a epaulettesIls sont deux, fort craintifs, fuient en me voyant. Chez moi, lorsque les tout premiers représentants des oiseaux noirs (carouges, quiscales ou étourneaux) apparaissent, c’est vraiment le départ du printemps. Les migrateurs vont maintenant rentrés les uns après les autres.

Voici mes observations les plus hâtives du Carouge à épaulettes chez moi :

1985 : 2 mars

1988 : 17 mars

1989 : 24 mars

1990 : 11 mars

1991 : 13 mars

1992 : 5 avril

1993 : 26 mars

1994 : 24 mars

1995 : 17 mars

1996 : 14 mars

1997 : 26 mars

2001 : 21 avril

2002 : 9 mars

2003 : 22 mars

2004 : 14 mars

2005 : 30 mars

2006 : 23 mars

2007 : 26 mars

2008 : 17 février

2009 : 16 mars

2010 : 20 avril

2011 : 17 mars

2014 : 5 avril

2015 : 29 mars

2016 : 13 mars

2017 : 22 mars

Mon ami René en a vu un chez lui, à Saint-Agapit, voilà 48 heures. Le carouge est maintenant dans les Bois-Francs.

2018 : 29 mars

Deux carouges a epaulettes

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS