Skip to content

Le Bruant à couronne blanche

bruant a couronne blanche unVoilà un Bruant moins connu que le Chanteur, le Gorge blanche et le Hudsonien. Chez moi, le Bruant à couronne blanche (Zonotrichia leucophrys, White-crowned Sparrow) m’arrive fin avril, début mai. Il me fut donné de l’avoir avec moi au cours d’un seul été, celui de 1996. Il faut donc l’apercevoir lorsqu’il passe, au printemps et à la fin de l’été, au début de l’automne. Roger Tory Peterson (Les oiseaux du Québec et de l’Est de l’Amérique du nord, Broquet, 2004) le dit «l’un des bruants les plus élégants».

Dans Ornithologie du Canada (1861), James M. LeMoine écrit à son sujet : «Cet oiseau est coquet et fort élégant dans sa mise; on le rencontre en assez grand nombre au commencement du mois de mai; plus tard il disparaît entièrement.»

Dans Les oiseaux du Canada (1883), Charles-Eusèbe Dionne y va de ce propos : «Ce superbe pinson se montre assez commun au commencement de mai et disparaît ensuite pour faire sa ponte; on le voit de nouveau au mois d’août. Il fréquente le bord des bois, les haies épaisses et les broussailles. Il est d’un naturel peu farouche, et se fait facilement à la captivité.»

Dans Les oiseaux de la province de Québec (1906), Dionne ajoute : «Il possède un chant très doux, qui consiste en six ou sept notes, d’un accent plaintif, qu’il répète à de courts intervalles».

Dans Les oiseaux de l’Est du Canada (1920), P. A. Taverner revient sur sa beauté. «C’est l’un des plus beaux pinsons. Lors même qu’il manque de couleurs très brillantes, sa couronne noire et blanche, en contraste frappant avec le gris de la gorge et du cou, lui donne un air de distinction. Son chant aussi est mélodieux, vu qu’il a cette limpidité qui distingue le chant de son proche parent le pinson à gorge blanche; malheureusement on ne l’entend surtout à son avantage que dans les parages du nord où a lieu sa couvaison.»

Dans Les oiseaux nicheurs du Québec, Atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional (1994), sous la direction de Jean Gauthier et Yves Aubry, Louis Breton est l’auteur du texte sur le Bruant à couronne blanche. Selon ce dernier, ce bruant habite les régions québécoises de la taïga et de la toundra.

* * *

Dates des premières observations du Bruant à couronne blanche chez moi.

1985 : 10 mai

1989 : 6 mai

1990 : 12 mai

1991 : 24 avril

1993; 15 mai

1994 : 3 mai

1995 : 13 mai

1996 : 26 avril

1997 : 7 mai

2003 : 14 mai

2004 : 29 avril

2005 : 12 mai

2007 : 19 mai

2008 : 22 mai

2009 : 5 mai

2010 : 8 mai

2012 : 11 mai

2013 : 27 avril

2014 : 4 mai

2015 : 7 mai

2017 : 7 mai

2018 : 19 mai

2019 : 9 mai

2020 : 18 mai

bruant a couronne blanche deux

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS