Skip to content

Du petit à l’adulte mâle

cardinal a poitrine rose juvenileChez les oiseaux, il y a parfois tellement de différences entre le jeune de l’année et l’adulte. Voici le Cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludoviciarus, Rose-breasted Grosbeak). On l’a longtemps appelé le Gros-bec à poitrine rose.

Mon ami Mario me dit que c’est bien lui, juvénile. Et il ajoute que, «grâce à la plumette rosâtre près de l’épaule», il s’agirait peut-être même d’un jeune mâle de l’année. «Car le jeune mâle immature, bien que ressemblant davantage à sa mère, a le dessous des ailes rougeâtre.»

Merci encore, cher Mario.

Ci-dessous, le Cardinal à poitrine rose mâle adulte.

cardinal a poitrine rose adulte

4 commentaires Publier un commentaire
  1. Esther #

    On pourrait dire comme ça, “il n’a pas encore de barbe au menton”… (ou de rose au cou !)

    2 septembre 2014
  2. Jean Provencher #

    En effet, en effet, chère Esther. Et n’était de mon ami Mario, j’aurais bien eu peine à savoir qui il était.

    3 septembre 2014
  3. Morin,Jacinthe #

    Allô Jean,
    J’ai vu, hier après-midi chez moi, pour la première fois de ma vie, le somptueux Cardinal à poitrine rose. Le pur bonheur!
    Le temps est si bon ce printemps, des oiseaux à profusion.
    Nostalgie : j’aimerais être à ma retraite pour être avec eux à temps plein, les regarder, les écouter et méditer en respirant l’air pur de la campagne.
    Bonne journée,
    Jacinthe Morin, Sainte-Christine-d’Auvergne

    13 mai 2019
  4. Jean Provencher #

    Ah, merci, chère Jacinthe. Heureux d’avoir de tes nouvelles depuis ton chez-vous.

    Tu as bien raison : la venue soudaine du Cardinal à poitrine rose est une véritable apparition. On se dit qu’on est bien chanceux d’avoir soudain une pareille manifestation de vie.

    Chez moi, il vient, mais de manière tout à fait irrégulière. Depuis 43 ans maintenant, il peut être quelques années tout à fait absent. Et, tout à coup, le voilà. Il faut vraiment le prendre lorsqu’il passe.

    Bien belle journée à toi ! Merci beaucoup de ton mot, chère.

    13 mai 2019

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS