Skip to content

Pourquoi donc fait-il si beau à l’été 1906 ?

Cette année-là, pendant des semaines, le beau temps n’a de cesse. Le journal La Presse du 6 août le constate et en cherche les causes. Ce temps magnifique nous viendrait-il des taches visibles sur notre astre lumineux ? Moment d’une réflexion.

Il est à remarquer que, pendant le mois de juillet et les premiers jours d’août, l’on n’a pas eu une seule journée dont la température maxima n’ait pas été de plus de 80 degrés.

Ceux qui s’imaginent prédire la température font de grands efforts d’imagination pour expliquer le temps qu’il fait. Les astronomes cependant reconnaissent que nous avons un été extraordinaire et ils attribuent ce fait, comme ils ont attribué l’éruption du Vésuve et la catastrophe de San Francisco [quelques semaines auparavant, en avril], à de grandes taches qui se voient sur le soleil.

Quelques observateurs croient que l’effet de ces taches se fait surtout sentir lorsqu’elles atteignent une position particulière, par rapport à une ligne imaginaire que l’on tirerait depuis le soleil jusqu’à notre planète. Comme ces taches reviennent souvent dans cette position, leur action est la même que si un globe de métal, rougi à l’intérieur et ayant certaines ouvertures, roulait sur un axe au-dessus de nos têtes. Chaque fois que l’ouverture passerait au-dessus de nous, nous sentirions immédiatement la grande chaleur qui s’en dégagerait.

En 1882, le continent américain a souffert de plusieurs perturbations atmosphériques. Le télégraphe cessa de fonctionner et partout les instruments magnétiques enregistrèrent des oscillations fantastiques.

Il est évident que les taches qui ornent le soleil sont causes de l’état de choses actuelles, bien que le professeur William P. Gerrish, de l’Université d’Harvard, dise : “Les savants ne s’accordent pas à croire que les taches vues sur le soleil exercent une certaine influence sur la température. Cela se peut, mais rien de la sorte ne saurait être démontré”.

 

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS