Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’alimentation’

La feuille et la pomme

La feuille et la pomme

J’ignore tout de cette bête et de son aliment préféré

Mais chose certaine, quand le temps presse, elle gagne toujours le sud-est du terrain, entre mon cèdre et mes pruniers-mirabelliers, pour se soulager.

Depuis plusieurs mois que ça dure. Lire la suite

Nous sommes le 24 novembre, veille de la Sainte-Catherine

Cela se passe à Québec. Il est bien tôt, mais le temps s’y prête.

Les cabanes pour la pêche à la petite morue ont fait leur apparition sur la rivière St-Charles. Lire la suite

Monsieur de Cysoing vous raconte comment les habitants de l’île Jersey s’y prennent pour leurs pommes de terre de semence

Je ne peux vous quitter sans vous parler de cet excellent légume que nous appelons vulgairement patates, et que les hommes de l’ancien continent, qui se piquent de civilisation, gratifient du nom plus prétentieux de pommes de terre. Lire la suite

Le rôle incroyable des communautés religieuses féminines au Québec

Je répète souvent quand l’occasion s’y prête, lors de rencontres-conférences ou autres, comment les communautés religieuses féminines furent longtemps des aidantes importantes dans la société québécoise. Lire la suite

Qu’en est-il du poivre ?

Hippocrate

La valeur du poivre dans la cuisine est connue depuis longtemps.

Hippocrate [460 av. J.-C. — 370 av., considéré traditionnellement comme le père de la médecine] s’en servait comme médicament, mêlé avec de l’alcool ; il le donnait à ses malades. Lire la suite

Malgré ces grands vents et ces fortes pluies, les framboisiers sauvages résistent

Deux plants font l’arc de cercle, touchant presque au sol. La charge est lourde à porter et l’été fut long.

Mais on tient, on tient.

Bien sûr que je leur parle et les touche doucement. Lire la suite

Nérée Beauchemin, un poète peu connu

De tous les poètes québécois de son temps, Beauchemin (1850-1931) est celui qui écrivait, je trouve, de la manière la plus ancienne, la moins semblable à ses semblables. Lorsque ses poèmes étaient trempés dans l’eau bénite, o la la qu’ils sont aujourd’hui difficilement supportables. Mais d’autres ont mieux vieilli ; celui-ci, par exemple, qui fait la une de La Patrie du 24 octobre 1889. Lire la suite

« Mort de la femme grasse »

En 1900, des femmes atteignant un poids exceptionnel gagnaient leur vie à s’exposer dans les cirques ou les vitrines de magasin, et parfois de musée.

Voici l’une d’entre elles qui connut un certain renom. Lire la suite