Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’alimentation’

À la gogâille

Celle de droite est plus sauvage que l’autre. C’est bien celle de gauche qui l’a entraînée. Lire la suite

Qui veut utiliser la coulée printanière des érables dans une histoire du climat québécois doit être bien prudent

Certaines années, les érables sont généreux dans une paroisse donnée, mais très avares pour une communauté peu éloignée. Voyez le printemps de 1907. Lire la suite

Joyeuses Pâques !

Les problèmes liés à la récolte de la glace à Montréal en 1908

Nous connaissons l’importance de la glace durant la première moitié du 20e siècle. Aussi, les journaux n’hésitent pas à renseigner leurs lecteurs à l’arrivée de la moindre nouvelle. Lire la suite

Le décès d’un centenaire à Saint-Césaire nous permet de savoir qu’il s’est trouvé là un personnage fort coloré

Voici le témoignage de monsieur Gagné. Le texte provient du correspondant de La Patrie dans ce village. Lire la suite

Voici le temps des sucres

Les sucres, de Henri Julien, La Patrie, 1er mars 1902

Encore quelques jours et l’on « entaillera » dans le sud de la province.

Puis, à mesure que les souffles attiédis envahiront le nord, toute la région des érablières suivra l’exemple. Partout ce sera le bon « temps des sucres ». Lire la suite

La nouvelle vient du correspondant de La Patrie à Berthierville

Il faut savoir que les alentours de cette municipalité sur la rive nord du Saint-Laurent entre Trois-Rivières et Montréal sont sujets à des inondations printanières à cause de la présence du lac Saint-Pierre. Lire la suite

En 1907, le correspondant de La Patrie à Sainte-Anne-de-la-Pérade prévoit un gros printemps de sucre

Nous sommes à 49 kilomètres à l’est de Trois-Rivières en bordure du fleuve. Lire la suite

Entre 1880 et 1910, il n’est pas rare que les premières mentions de la coulée des érables se produisent autour du 1er mars

Voici quelques faits.

« Un couple de cultivateurs du canton de Stanstead ont pu faire du sucre nouveau durant le dégel de la semaine dernière. » La Patrie (Montréal), 28 février 1898. Lire la suite

Retour à Fulbert-Dumonteil, cette fois-ci au sujet du dindon

Le Dindon est originaire de l’Amérique septentrionale. Encore aujourd’hui, on le trouve en troupes immenses dans les plaines de l’Ohio et du Mississipi, où il se nourrit de graines et de baies ramassées dans les bois. Lire la suite