Skip to content

Articles de la catégorie ‘Insectes, Arachnides et Opillon’

Retour sur le Léontodon d’automne

Cette petite plante que les Français appellent Liondent d’automne, semble-t-il, et les habitants des Îles-de-la-Madeleine, Pissenlit, fut chez moi cet automne une véritable révélation. Lire la suite

Deux versions du Radeau de la Méduse

radeau-de-la-meduse

Celle de Théodore Géricault (1791-1824), au Musée du Louvres, bien connue, et l’autre, rurale, d’un calme infini. Lire la suite

Juste un peu de jaune dans le blanc

les-vieux-leontodons-dautomne

Et puis les neiges sont venues. Les plants de Léontodon d’automne y vont d’une révérence. Mais pas tout à fait, pas tout à fait. Lire la suite

Contribution à une histoire de l’araignée

araignee

Si jamais bête de la création est restée indifférente devant nos faits et gestes, nos projets, nos agitations, nos soucis, nos espérances et nos joies, c’est bien cette ouvrière du coin obscur, l’araignée. Lire la suite

Hommage au Léontodon d’automne

leontodon-unDans le monde de la botanique, il y a des vies qui se vivent hors de nous dans la nature, en parallèle, sans que nous ne le sachions. Et les plantes de ce monde beaucoup inconnu sont de deux types. Lire la suite

Le chant de l’arrière-saison

coliade-unJamais n’ai-je vu un coliade si tard. Il est le seul butineur d’ailleurs. Aucun autre insecte n’est présent. Et il va d’une fleur de Léontodon d’automne à une autre.

Et ce magnifique aux yeux verts semble heureux. Lire la suite

On ouvre le journal à la page 21 et on lit…

revolutions-animales-karine-lou-matignonAux origines, les animaux ont été des compagnons et des partenaires puis, en occident, Lire la suite

Faut-il attacher foi à des critères semblables pour prédire le temps ?

guepe-la-nature-1880

Les scientifiques répondent «non».

Les sauvages annoncent un hiver hâtif et peu de neige à raison du départ précipité des oies sauvages et du fait que les guêpes des bois ont fait leurs nids sur les branches basses des arbres. Lire la suite

Mon abeille attachante a laissé sa vie à Sainte-Anastasie

abeille-attachante-un

Venue de je ne sais où, solitaire n’appartenant pas aux siennes, elle est arrivée voilà quelques semaines, et a choisi l’endroit comme son lieu de vie. Lire la suite

Les aventures d’une abeille attachante, folle de l’eau de mon puits

abeille-attachante-unHier encore, tout allait, elle savait qu’il lui fallait être prudente. Aujourd’hui, ô malheur, je la trouve dans l’abreuvoir, flottante, immobile, dérivant lorsque vient un coup de vent. Lire la suite