Skip to content

Articles de la catégorie ‘La nature’

Les Cerisiers de Virginie connaissent un gros été

Au Québec, on préfère plutôt l’appellation de « Cerisier à grappes » (Prunus virginiana, Choke Cherry)

D’ailleurs, pourquoi avoir ajouté à un bon nombre de vivants le qualificatif de Virginie ? Lire la suite

Après ses fleurs fréquentées avec beaucoup d’attention par de nombreux butineurs, voilà que la Vesce jargeau propose ses gousses

Il s’agit d’une plante naturalisée venue d’Europe, et maintenant largement répandue dans le Québec. Lire la suite

Voilà le tout premier Sumac vinaigrier à faire des fruits sur le terrain

Il aura mis tout juste un peu plus de deux ans pour atteindre cette étape. Lire la suite

Finalement, elles sont huit

Les trois premières plastronnant dès le départ. Et cinq autres bien camouflées.

L’été n’est pas aux groseilles à maquereau. Lire la suite

Dans la série « Les inventions de la vie » (128)

Le Ganoderme aplani (Ganoderma aplanatum).

Que faire contre les coups de chaleur

Une mésange à tête noire manifestement satisfaite de son sort

Quand un homme tombe frappé d’un coup de chaleur, ou plus vulgairement « d’un coup de soleil », il faut aussitôt le transporter à l’abri des rayons solaires, mais au grand air.

On le déshabille complètement et on lui asperge toute la surface du corps avec de l’eau à la température ambiante. Après quoi, on agite, au-dessus du malade, avec assez de force, mais sans précipitation et suivant un rythme régulier, la redingote, blouse ou veste qu’on vient de lui enlever. Lire la suite

Toute voilée de blanc

J’aime beaucoup ce papillon, non pas pour son vêtement tout simple, pas du tout spectaculaire, mais pour plusieurs autres raisons. Lire la suite

Un nouvel espace d’observation

Ma grange s’est écrasée en février 2015. Sous le poids de la glace. Plutôt que le découragement, j’ai pris le pari d’observer comment se comporterait maintenant ce milieu. Lire la suite

Qui peut bien être ce tout petit insecte qui s’assèche au moyen de ses pattes au sortir de la pluie ?

Lire la suite

Un été silencieux

La Paruline masquée continue son questionnement heureux : Lui dis-tu ? Lui dis-tu ? Lui dis-tu ? Lui dis ? Le Bruant chanteur précise sa présence auprès de l’écho quand le temps est mort. Les Geais bleus, muets depuis la fin de l’hiver, viennent de retrouver leurs cris perçants.

Mais voilà la premier été où je ne me fais pas houspiller par des écureuils roux. Allez savoir pourquoi les adultes, autant chez les écureuils que les tamias, sont partis, disparus, et m’ont laissé les enfants. Lire la suite