Skip to content

Articles de la catégorie ‘La nature’

Retenez bien votre souffle

J’attends confirmation de mon ami Paul. D’après moi, c’est le fils de celui qu’il avait identifié le 28 juin. Le jeune fils du bonhomme, un p’tit Paruline à flancs marron.

Mais retenons notre souffle avant d’exulter. Lire la suite

Le quotidien montréalais Le Canada rend hommage à des jeunes du village de Lorette

Ceux-ci s’y prennent un peu tard, mais leur réalisation est bien sympathique. Lire la suite

L’épervière orangée, mal aimée d’un chroniqueur agricole

Une fois la semaine, dans le quotidien montréalais Le Canada, un chroniqueur agricole qui signe simplement Glaneur, habitant Sainte-Adèle dans le nord de Montréal, répond aux questions des lecteurs. Lire la suite

Un cadeau magnifique

J’ai toujours aimé les textes de mon ami Luc Bureau, géographe et tellement autre chose aussi. Sa lecture de la vie, ses perceptions de notre habitat et de nos conditions d’existence sont tellement originales. Toujours elles nous secouent. Lire la suite

Les Geais bleus de l’année en mutation

Lire la suite

L’été est bien loin d’être terminé

Vous avez aimé le Festival d’été de Québec, c’est bien. Mais il reste encore de bien beaux concerts.

Pourquoi ne pas imaginer quitter la ville au mois d’août et réserver maintenant votre place à la campagne. Lire la suite

Dans la série « Les inventions de la vie » (86)

De L’Étoile du Nord, à Joliette

Les campagnes se plaignent, il vente mais il ne pleut pas, mauvaise température pour la végétation.

 L’Étoile du Nord, 19 juillet 1888.

À Montréal, des produits alimentaires sont exposés à la contamination

Celui qui signe Honorius trouve cela incroyable. Il y va d’une lettre au rédacteur en chef de son quotidien.

Monsieur le rédacteur,
Lire la suite

Portrait approximatif d’un personnage inconnu

Je n’en savais rien avant que ma maison ne se mette à parler, échappant des morceaux de documents remontant à plus d’un siècle. J’arrive seulement, lentement, à préciser des souvenances.

Il s’appelait Joseph Napoléon Allard. Où et quand est-il né, mystère. Pour un temps, il habita Warwick. Caractéristique première, son grand amour des chevaux. Pourquoi, allez savoir. Peut-être venu d’une bonne bête que son père possédait et dont il prit soin étant enfant. Lire la suite