Skip to content

Articles de la catégorie ‘Peinture, gravure, dessin, carte’

Le Jour de la Terre (22 avril)

Pâques à Québec

Enfin, Pâques nous est arrivé. Les gentilles marchandes de fleurs, hier, nous ont garnis de leur marchandise en papier et, sur chaque passant, les roses poussaient.

Tout le monde est joyeux, les tables bien garnies et les cloches de la vieille cité jettent aux quatre coins du ciel leur alléluia d’allégresse. Avec cela, que la température est idéale, malgré que nos rues soient dans un fort piteux état, étant donné la neige de vendredi. Lire la suite

Une petite sortie en cet après-midi de Pâques, ça vous dirait ?

Il pleuvasse, les amis sont en famille, les enfants n’ont pu venir, joignez-vous à nous. Lire la suite

Du quotidien Le Canada (Montréal), édition du 7 avril 1903

Du quotidien montréalais Le Canada, édition du 29 mars 1906

Un livre véritable outil pour le développement mental de l’enfant

Au printemps 1970, j’ai acheté en même temps deux albums à la petite librairie d’Antony, au sud de Paris, celui-ci de Carelman, Catalogue d’objets introuvables, et l’autre du dessinateur humoriste Chaval, L’Homme.

Mon fils était à quelques mois d’avoir deux ans. Sauf de tout petits ouvrages de quelques pages en tissu ou en carton fort, ce sont probablement les deux premiers livres apparus dans sa vie. Lire la suite

Dans les transports en commun ou ailleurs, il faut toujours se souvenir de ces bons comportements

Quand on veut faire arrêter une diligence ou un char urbain, on fait un signe de la main et on s’arrête au coin de la rue, la figure un peu tournée du côté où l’on veut aller. Lire la suite

« La Plateforme »

À Québec, jusqu’à l’incendie du Château Saint-Louis en 1834, tous les gouverneurs, depuis Champlain, le lieutenant du Roi de France, s’étaient accaparé du plus beau paysage vu de la ville. Lire la suite

À Montréal, nous voilà maintenant du côté des poissons !

Un des grands spectacles naturels de l’année.

Lire la suite

L’humaniste, naturaliste et entomologiste Jean-Henri Fabre (1823-1915) rend hommage au crapaud. Pour les jeunes

Le crapaud est inoffensif, mais ce n’est pas assez pour le recommander à notre attention. C’est encore un auxiliaire d’un grand mérite, un glouton avaleur de limaces, de scarabées, de larves et de toute vermine. Lire la suite