Skip to content

Articles de la catégorie ‘Amour-Amitié’

D’Isabelle Forest, « Les chambres orphelines »

Extrait.

vos paroles un soir de novembre :

nous aurons des songes inaudibles

dans la paille de nos amours

une presqu’île

au cœur des granges humides et muettes

je reviendrai rassembler votre âme Lire la suite

L’écrivain et poète Robert Choquette propose une définition d’aimer

Aimer

 Aimer, mais c’est jaillir hors de son étroitesse

Comme un bourgeon soudain éclate en rose ! Aimer,

C’est flamboyer de joie à travers sa tristesse, Lire la suite

Cela se passe à Saint-Hyacinthe

Samedi dernier, une femme et deux enfants amusaient les passants par des chansons sentimentales. La recette a été ce qu’il y avait de mieux. Lire la suite

Mais le poète, triste de voir s’envoler l’été, s’y fait

Âgé de 44 ans, il sait depuis un moment qu’après le temps libre estival, il faut se ré-atteler.

Allons ! nous voilà revenus à la ville, et, de nouveau, nous allons reprendre le bât sacré du travail, la tâche de chaque jour virilement accomplie.
Lire la suite

Décidément, notre poète trouve difficile la venue de l’automne 1884

Déjà, hier, il était tristounet, le voilà maintenant franchement nostalgique. D’abord, il s’adresse au fleuve. Lire la suite

De François Coppée, hommage à sa marquise

Menuet

 Marquise, vous souvenez-vous

Du menuet que nous dansâmes ?

Il était discret, noble et doux,

Comme l’accord de nos deux âmes. Lire la suite

Après une nuit de moins 3 depuis trois jours…

Bien que l’arche continue de produire des fleurs, il n’y a plus qu’une Belle-Dame (Vanessa cardui, Painted Lady). L’observation des photographies montre bien qu’à folâtrer, elle a abîmé une de ses deux antennes qu’elle porte entre les yeux. Lire la suite

Du poète, critique littéraire et romancier suisse Charles Fuster (1866-1929)

Si l’amour prenait racine…

 Ah ! si l’amour prenait racine,

J’en planterais dans mon jardin Lire la suite

Dans le quotidien Le Monde, édition du 4 octobre 2017

On apprend la diffusion à Lyon du chef-d’œuvre de Wong Kar-Wai, In the mood for love, en présence du réalisateur, dans le cadre du Festival Lumière 2017.

Étant à distance de Lyon, ce qui plaît dans la publicité, c’est de savoir que le film fut restauré.

Un très grand film.

Et vive la Catalogne !

Voir le billet de Christian Rioux, à Barcelone, dans Le Devoir d’aujourd’hui.

La photographie, attachée à l’article de Rioux, est de Lola Bou, de l’Agence France-Presse. Lire la suite