Skip to content

Articles de la catégorie ‘Amour-Amitié’

Petit cadeau à l’ami Heinz

Il aime les casse-tête comme moi et reconstituera ce tableau de Clarence Gagnon — Matin d’hiver à Baie-Saint-Paul — l’hiver prochain.

Merci, chère Anne-Marie, pour la photographie.

Arrêt sur Dai Wangshu

Un ouvrage me met sur sa piste, petit livre de poèmes choisis traduits du chinois et présentés par Yan Hansheng (1902-1993) et Suzanne Bernard (1932-2007).

Wangshu a eu une courte vie. Né en 1905 à Zhejang, en Chine, il décède à Beijing en 1950. Suzanne Bernard, écrivaine et critique littéraire française, sait bien nous le rendre dans la préface du livre. Lire la suite

Mon cher ami Paul est parti

Avec toute sa tête, mais un vieux corps qui le lâchait. Nous étions plusieurs suspendus à ce moment fatidique. Hier soir, à 23 heures, je dormais. Le téléphone a sonné trois fois et la personne n’a pas laissé de message. « Paul est mort » que je me suis dit. Lire la suite

Au temps où les poètes d’ici chantaient la femme

Au tournant du 20e siècle, un peu avant, un peu après 1900, plusieurs journaux québécois diffusent dans leurs colonnes des poèmes. Et beaucoup de ces derniers tiennent du chant d’amour rédigé par un homme adressé à une femme dont nous ne connaissons qu’une initiale de son nom.

Celui-ci est de J. W. Poitras. Extrait. Lire la suite

L’occasion de fêter cela

Nous sommes à Québec.

On a remis les bancs hier sur le Terrasse, le Jardin du gouverneur, l’Esplanade et les différentes places publiques à Québec.

À Lévis, on travaille activement à débarrasser les trottoirs remplis de neige et de boue. Les piétons commencent à être de bonne humeur.

 

Le Quotidien (Lévis), 19 avril 1895.

Une histoire de la nuit

Il y aurait place au Québec pour une histoire de la nuit, mais jamais personne ne s’y est lancé. Le médiéviste français Jean Verdon, lui, l’a réalisée de son côté. Même qu’il nous emmène dans la chambre des nouveaux époux.

Les femmes mènent la jeune mariée à la chambre nuptiale. Parents, amies, voisines l’assistent. Une des Cent nouvelles nouvelles énumère les phases de son coucher : déshabillage par les femmes — inverse de l’habillage du matin —, leçon d’éducation sexuelle. Si la jeune épouse est ignorante, le mari doit être capable de « se gouverner sagement ». […] Lire la suite

À nouveau au Salon international du livre de Québec : la Tunisie

Je vous disais avoir passé quelques moments dans l’Espace de la diversité, au Salon de Québec, où cette année la Tunisie était accueillie. J’eus l’occasion de rencontrer de bien belles personnes. Lire la suite

À Vous qui habitez la Tunisie

Sachez que nous avons tellement aimé la présence de vos 24 ambassadrices-ambassadeurs pendant quelques heures au Salon international du livre de Québec. Lire la suite

Toujours au Salon international du livre de Québec et la Tunisie

Avec Moncef Ghachem, on peut passer des heures à l’écouter tant le dépaysement est grand. Cet homme chaleureux habite près de Carthage à la si longue histoire. Soixante–dix ans. Il vient d’une famille rare en Tunisie, dit-il, celle de pêcheurs depuis quatre générations. Il a connu Aragon, traduit René Char et Guillevic, parle de Flaubert. Il nous entretient des divers accents des langues arabe et française. On le questionne et toujours il avance ses réponses avec douceur, quasi avec tendresse. Lire la suite

Deux poèmes brûlants de Reine Malouin

Dans son premier recueil de poésie, Les Murmures, proposé à Paris sous forme de manuscrit en 1936 et publié à compte d’auteur, trois ans plus tard, la poète originaire de Québec, Reine Malouin, née Voiselle, (1898-1976), a reconnu que certains de ses poèmes ont été trempés dans l’eau bénite. Mais pas tous, pas tous. En voici deux plus audacieux. Lire la suite