Skip to content

Le moment des moissons

Personne n’ignore que l’époque des moissons dépend, selon les différents pays, de l’époque des chaleurs et de leur plus ou moins grande intensité. Notre climat n’est pas celui de la Nouvelle Orléans, ni même celui de New-York; et chacun sait que, quand nous sommes en plein été, les gens s’il en existe qui habitent exactement à notre antigrade sont en plein hiver.

Peut-être nos lecteurs trouveront-ils quelque intérêt à connaître, mois par mois, la saison des récoltes dans les différents pays du monde;

Janvier. — Nouvelle-Zélande, Chili.

Février. — Égypte, Inde.

Mars. — Égypte, Inde (continuation).

Avril. — Syrie, Chypre, Cuba, Mexique, Perse, Asie mineure.

Mai. — Asie centrale, Algérie, Maroc, Texas, Floride, Chine, Japon, Perse, Asie mineure (continuation).

Juin. — Californie, Oregon, Sud des États-Unis, Espagne, Portugal, Italie, Hongrie, Turquie, Roumanie, Russie méridionale, États danubiens.

Juillet. — Sur de l’Angleterre, Minnesota, Iowa, Nouvelle-Angleterre, Michigan, Ohio, New-York, Virginie, Haut-Canada, Manitoba, France, Allemagne, Autriche, Italie, Suisse, Pologne.

Août. — Angleterre, Allemagne, Belgique, Nord de la France, Hollande, Danemark, Pologne, Bas-Canada, Territoires du Nord-Ouest.

Septembre. — Écosse, Angleterre (continuation), Suède, Russie du Nord, France (sarrasins).

Octobre. — Écosse, Récolte du maïs en Amérique.

Novembre. — Nouvelle récolte dans l’Amérique du Sud, Cap, Pérou, Nord de l’Australie.

Décembre. — Australie du Sud, La Plata Chili.

 

Quelle foi faut-il attacher à cet énoncé de L’Étoile du Nord du 10 novembre 1887 ? C’est tout et n’importe quoi. Et il y a tant de flous. Quoi qu’il en soit, il n’y aurait pas de comparaisons possibles avec aujourd’hui, car, tout au long du 20e siècle, on a travaillé à mettre au point des variétés hâtives de nombreux produits. Tout de même, ça donne une idée de la conception qu’on se fait du monde voilà 125 ans.

La photographie, comme d’autres s’y rapprochant et que j’utilise à l’occasion, a une histoire. Durant les années 1970, une employée du ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche me téléphone. Je n’ai pas retenu son nom, malheureusement. « Vous ne me connaissez pas. Je sais que vous êtes historien. Nous mettrons sous peu au rebut un certain nombre de photographies noir et blanc, de format 8’’ X 10 ‘’, qui ne nous seront plus utiles. Si la chose vous intéresse, passez les chercher. » J’accours.

Cette photographie, prise il y a donc une quarantaine d’années au moins, faisait partie du lot. À l’endos, il y a la marque d’un tampon de couleur noire où il est écrit : Gouvernement du Québec. Gracieuseté de la Direction générale du tourisme. Courtesy of Tourist branch. Et c’est écrit : «Saint-Simon de Rimouski».

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS