Skip to content

Mes amphibiens, demandez-vous ?

Je vous entends, inquiets du sort de mes queues-de-poêlon. Ah, je vous néglige. Un mois bien compté sans vous donner de nouvelles à leur sujet. Mais rassurez-vous. Avec ces longs jours de pluie depuis des semaines, elles sont le bonheur incarné. Je soupçonne même certaines d’entre elles d’être déjà sorties des eaux.

Voyez ces deux spécimens. Ont-elles l’air mal portantes ? Ne vous faites plus de bile à leur sujet et dormez bien ce soir.

 

 

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS

Current ye@r *