Skip to content

Un tremblement de terre chez-vous !

Bien nouveau ce qu’est s’est passé cette nuit sur mon site. À 3 heures, je me lève pour boire un verre d’eau. Que vois-je ? J’avais déjà 32 visites de mon site depuis minuit, ce qui n’est jamais arrivé pour moi. Et tous des visiteurs qui n’avaient jamais visité mon site, sauf deux. Il fallait qu’il se soit passé quelque chose.

Il y a eu un tremblement de terre cette nuit à minuit 20, dont l’épicentre se trouvait à Longueuil, bien sûr dans la région de Montréal. Nous n’avons pas senti ce tremblement de terre dans la région de Québec. Je me rends compte que les 32 visites proviennent d’internautes qui ont demandé sur Google « Tremblement de terre Longueuil » et de villes dont je parle dans un article que j’avais publié sur mon site le 11 septembre dernier :

http://jeanprovencher.com/2012/09/11/la-terre-tremble/

Et bien, et bien, et bien, j’espère avoir bercé votre nuit avec les réactions des gens qui ont vécu ce tremblement de terre du 14 septembre 1904. Ce dernier me semble avoir secoué plus fort que le vôtre. Bien belle journée à vous autres qui avez tremblé.

 

L’illustration ci-haut provient du site internet de la ville de Longueuil.

6 commentaires Publier un commentaire
  1. josee jacinthe #

    ca ne m a pas réveillée, je lisais. mais le chien et le chat, oui…. et ils ne l étaient pas avant, mais bien après. pas d intuition animale j ai constaté. quand à moi, je pensais à un petit météorite car j ai cru entendre un bruit – sauf qu après coup, je n étais plus sure de rien.

    j ai déjà lu sur un tremblement de terre au Québec, vers les 1600-1700 si je me rappelle avec bien des dommages – et surtout… l église qui avait conclue à trop de boisson… bref, c est une peur de tous les temps, tous les hommes, quand la terre tremmmmmblllble.

    10 octobre 2012
  2. Jean Provencher #

    Ah, tiens, chère Vous, c’est vrai qu’on a souvent dit que des bêtes comme le chien et le chat pouvaient sentir un peu à l’avance la venue d’un tremblement de terre et le manifestaient par leur comportement nerveux. Voilà que vous venez de vérifier que, si c’est peut-être vrai, ça ne se manifeste pas à tout coup, loin de là. J’aime cette observation que vous venez de faire, elle vient nuancer un propos que nous entendons souvent.

    Le plus grand, le plus important tremblement de terre de la période historique, auquel vous faites peut-être allusion ici, serait celui du 5 février 1663 (http://jeanprovencher.com/2012/07/17/arthur-buies-aux-eboulements/). Il est assez bien documenté par les témoins du temps.

    10 octobre 2012
  3. Nicole D. #

    Finalement l’épicentre se trouvait à St-Marc-sur-Richelieu, tout près de chez moi. J’étais au sous-sol. J’ai senti le plancher faire une vague… ce fut heureusement de courte durée. Je me suis demandée le lendemain si les puits de gaz de schiste n’y étaient pas pour quelque chose…. Qu’on aille jouer dans les profondeurs avec des produits toxiques ne m’a jamais paru de bon augure. Qu’en dites-vous Jean?

    12 octobre 2012
  4. Jean Provencher #

    L’extraction des gaz de schiste selon les méthodes actuelles n’annonce rien de bon, ça semble acquis. Mais je serais bien mal en peine, chère Nicole, de vous dire s’il y a un lien entre votre tremblement de terre et les puits de gaz de schiste.

    12 octobre 2012
  5. Nicole D. #

    Seul le diable le sait car on dit qu’il habite dans les profondeurs !
    Bonne mi-octobre Cher Vous !

    15 octobre 2012
  6. Jean Provencher #

    Ne me dites pas alors, belle Diablesse, que vous allez bientôt passer un pacte avec le diable pour en connaître la réponse ?

    15 octobre 2012

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS