Skip to content

Tu sais ce que j’aimerais ?

Si chers enfants !

Allez, tu veux que je te le répète ? J’aimerais tant un petit resto quelque part. Je ne sais même pas lequel. Que pour nous deux. Hors de ce que nous connaissons. Pour tout te dire, un refuge, un abri, un coin de bout du monde, une petite table à nappe blanche ou à fine couleur, une bougie se mirant dans tes beaux yeux, un halo faisant frontière, nous protégeant de tout, une musique fort douce en fond de scène, et l’éternité d’une heure ou deux. Le temps nous serait donné. Nous serions à beaucoup nous attarder enfin. Et nous serions heureux, je te le dis. Perdus. Nous ayant fait cadeau de ces heures hors du monde.

Voilà ce que serait mon souhait, mon bel Amour. Si cela te souriait, j’en serais si ravie ! Je t’aime.

 

4 commentaires Publier un commentaire
  1. Beau!

    17 décembre 2016
  2. Jean Provencher #

    Merci beaucoup, chère Christiane !

    17 décembre 2016

Trackbacks & Pingbacks

  1. Le coup de foudre | Les Quatre Saisons
  2. Allez | Les Quatre Saisons

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS