Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les fossiles’

L’Onoclée sensible (Onoclea sensibilis)

Ce qu’on voit d’elle ici, ce sont ses frondes fructifères automnales. Dans le monde des Fougères, elle est unique sous cette forme. Et fort ancienne, on la connaît à l’état de fossile. Lire la suite

Ma grange disparue continue de révéler des traces

En mon absence, sans doute dans un grand fracas, elle s’était écrasée, sous le poids de la glace, en février 2015. Une tristesse. Et l’emplacement n’a jamais été complètement nivelé. Lire la suite

Réapparition de la fougère dévonienne

Comme l’année dernière, mais avec une dizaine de jours de retard, elle se révèle.

Il est dommage que nous ne possédions pas de guide d’identification illustré des fougères.

J’ai qualifié celle-ci de dévonienne, car elle semble venir d’encore plus loin que les nombreuses autres variétés de fougère sur le terrain. Elle est de la famille de celles dont on dit qu’elles remontent à 420 millions d’années. Lire la suite

« Quand la roche nous mange » m’écrit mon ami Simon

Et il me renvoie à cet article de la revue Geology sur le squelette d’un Neandertal quasi complètement recouvert de calcite, trouvé dans la grotte italienne de Lamalunga, près d’Altamura, dans la région des Pouilles. Lire la suite

Dans la série « Les inventions de la vie » (104)

J’aime bien les textes anciens qui confondent les données scientifiques avec ce qui est du domaine de la foi

Ils permettent de constater ce qui fut émondé, depuis le moment de l’écriture de ces textes jusqu’à aujourd’hui.

Voyez ce court texte-ci sur les fossiles publié en 1866, et dont son auteur était convaincu de la justesse de son propos. Or, il fait intervenir l’aventure du bon vieux Noé et la création de l’homme.

Que la terre tout entière ait été couverte par les eaux de la mer, c’est un fait dont tous les géologues conviennent.
Lire la suite

J’aime tant les fougères, car elles ont traversé le temps

Vieilles de 300 millions d’années, elles poursuivent leur route. Il faut pouvoir imaginer ce qu’elles pourraient nous dire, à nous incroyablement jeunes. Lire la suite

Voilà la première mention sérieuse de dinosaure dans la presse québécoise de 1880 à 1910

Il faut sans doute en conclure que la paléontologie n’est guère développée. D’ailleurs, on les appelle dinosauriens et non dinosaures. Mais profitons de ce premier article, même court. Lire la suite

Arrêtons-nous au mot ” karma “

Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, sous la direction de Alain Rey (Paris Dictionnaires Le Robert, 1998), définit ainsi ce mot : Concept central de l’hindouisme, le karma se rapporte à l’acte de l’être conscient, qui inscrit en lui un  effet qui mûrit soit dans cette vie, soit, par transmigration, dans une vie future ; il constitue ainsi le destin de l’être. Lire la suite

Il est bien rare que nous y pensons, mais il y a des vestiges en nous d’une très longue évolution

Pendant un temps immémorial d’abord, au cours de centaines de millions d’années, nous n’avions aucune identité propre, nous étions des êtres unicellulaires, sans noyau, à la vie non promise à la mort allant vers l’avant, mais aussi réversible. Bactérie était notre nom.

Et puis vint un moment incroyable, une symbiose initiale entre bactéries qui conduisit aux êtres à noyaux. Dorénavant, naîtraient des espèces et il devenait possible d’entrevoir une très grande diversité. Lire la suite