Skip to content

Le Bruant hudsonien est rentré !

On ne peut jamais prévoir le retour de ce petit oiseau discret à l’approche de l’hiver. Certaines années, on ne l’aperçoit soudain au pied des mangeoires qu’en pleine bourrasque hivernale. D’autres fois, c’est comme aujourd’hui, un lendemain de neige.

Il est seul de son clan, mais fait bien bon ménage aux mangeoires de chardon avec les neuf Chardonnerets jaunes, les onze Tourterelles tristes à leur pied, la poignée de Mésanges à tête noire qui vont et viennent, le Junco ardoisé, et même — ô surprise ! — une femelle Cardinal rouge.

Mais dieu que celle-ci est sauvage ! Sitôt qu’elle m’aperçoit, la voilà envolée, et moi penaud de n’avoir pu l’immortaliser.

Vous retrouverez le Bruant hudsonien dans ce billet plus long que je mettais en ligne le 9 mars 2013.

* * *

Dates de retour à l’automne du Bruant hudsonien

1985 : 26 octobre

1987 : 26 octobre

1989 : 7 octobre

1990 : 7 novembre

1991 : 20 octobre

1992 : 18 novembre

1993 : 23 octobre

1994 : 30 novembre

1995 : 22 octobre

1996 : 9 octobre

1997 : 25 octobre

2001 : 5 novembre

2003 : 2 novembre

2006 : 8 octobre

2007 : 6 novembre

2008 : 11 décembre

2009 : 2 décembre

2010 : 4 novembre

2014 : 19 novembre

2015 : 31 décembre

2016 : 22 novembre

2017 : 24 novembre

2018 : 15 novembre

Et il peut demeurer longtemps avec moi. En 1992, arrivé le 18 novembre, il restait sur place jusqu’au 15 mai 1993.

bruant hudsonien deuxbruant hudsonien troisbruant hudsonien quatrehuit tourterelles tristes

Un commentaire Publier un commentaire

Trackbacks & Pingbacks

  1. Les oiseaux ? | Les Quatre Saisons

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS