Skip to content

Myosotis échappées de culture pour temps gris

Ma mère que ces petites fleurs réjouissaient recourait toujours à l’appellation anglaise de Forget-me-not pour en parler. Je me suis toujours demandé si elle connaissait le nom français.

 

 

 

 

2 commentaires Publier un commentaire
  1. C’est curieux ce recours au nom en anglais puisqu’il existe de nombreux noms similaires en français: “aimez-moi, souvenez-vous-de-moi, plus je vous vois, plus je vous aime, pensez à moi et le plus utilisé : ne m’oubliez pas”. wikipedia…

    Ce sont néanmoins des fleurs toujours réjouissantes!

    23 mai 2013
  2. Jean Provencher #

    C’est bien vrai. Cela dit, de ma mère, je retiens, entre autres, son vocabulaire très coloré, qui remontait souvent au vieux parler français du Régime français.

    23 mai 2013

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS