Skip to content

Articles de la catégorie ‘Sagesse’

Une toute nouvelle forme d’art populaire

Dans un marché aux puces, c’est selon. Du bric-à-brac mur à mur, ou encore une variété d’objets, anciens ou modernes, faits main ou à la manufacture, attirants ou non. Lire la suite

L’écrivain Louis Fréchette sur le rire

Louis Fréchette

La gaieté n’est pas le bonheur, mais c’est encore ce qui s’en rapproche le plus ; c’en est l’illusion ravissante et dorée.

Comme toutes les illusions, elle est, hélas ! trompeuse, factice, plus ou moins fugace. C’est l’image réfléchie par un miroir ; image éphémère, irréelle, mais aussi fidèle, aussi vivante, aussi trompe-l’œil que puisse être une image. Lire la suite

De Satprem, un livre de sagesse

En son temps, j’ai beaucoup aimé Par le corps de la terre, un livre pour cheminant, un livre pour personne en marche, en quête d’elle-même au fond. Certains en riaient peut-être, je ne sais plus, mais d’autres l’ont trouvé fort utile.

Voici quelques extraits. C’est beaucoup réduire l’ouvrage qui compte 444 pages. Allez, une idée du ton. Le personnage est en quête de sagesse, vit des moments heureux, mais souvent aussi fort difficiles. La cuve à laver. Lire la suite

L’arbuste heureux du silence à son égard

Il y a des arbres sans doute orgueilleux, aimant qu’on parle d’eux. En voici un qui apprécie plutôt le silence à son égard. Lire la suite

Habitude et création sont-elles compatibles ?

Même l’essayiste Arthur Kœstler, auteur du grand ouvrage Le Cri d’Archimède portant sur la création, sait faire place à l’habitude.

Lire la suite

La belle histoire se poursuivra-t-elle ?

Voici les bourgeons des pruniers. Peut-être vous souvenez-vous que l’an dernier, après 40 ans, ils sont enfin arrivés, tout à fait seuls, sans aucune forme d’aide, à vaincre le nodule noir, une véritable engeance, un champignon qui les empêchait de mener à terme leurs fruits. Lire la suite

Retour sur « La Nouvelle Alliance »

Ce livre publié en 1979 a bien traversé le temps, nous l’évoquions. Mais avant de le quitter, il y a encore matière à réflexion que nous laissent les auteurs. Voici quelques phrases, quelques passages.

Les auteurs concluent leur introduction par ces mots : Lire la suite

Un Romain épris des choses de la Nature

Nous avons déjà évoqué ce poète philosophe, il y a bientôt trois ans. Mon ami Simon nous avait mis sur la piste de son grand et unique livre disparu pendant plus de 1000 ans.

Cet homme, Lucrèce, vivant dans le siècle violent qui précéda la naissance de l’Enfant, a trouvé refuge, a trouvé santé dans la Nature. Comme l’écrit son préfacier Henri Clouard, il avait été, étant jeune, témoin de massacres, et « assista au déchaînement des pires ambitions et entendit souvent le tumulte des émeutes ». Lire la suite

Si vous êtes en quête de réflexions intéressantes sur le cheminement, ne vous attardez pas au premier venu

Passez tout de suite aux grands, la vie est courte, fort courte.

En 2008, l’écrivain et essayiste universitaire Normand Baillargeon et les Éditions du Noroît nous ont proposé une bien grosse pointure : Rabindranath Tagore, Bengalais. La sagesse indienne à notre portée.

D’abord, quatorze pages d’introduction où le Québécois nous présente le personnage. Puis nous prenons la route. Lire la suite

Suivez-vous toujours ?

N’ayez crainte, à tout moment, vous pouvez descendre du train, le temps de la distance empruntée.

Voilà bien 40 ans que je vais à travers champs et à travers bois. Campagne et ville aussi. Je cherche le secret. Lire la suite