Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’enfant, le jeune’

Apprendre à lire

Source : The Metropolitan First reader carefully arranged in prose and verse for the use of schools, Toronto, W. Warwick Publisher, 1877, p. 27.

L’enfant et son chien

Charles-Emmanuel Talbot, fils de feu Charles et Emma Talbot.

Chère humanité

Certes, pour ces beaux jours de printemps, alors que tout est à la folie, à la joie de vivre, il est doublement navrant de se heurter à une misère.

 Rue Ste-Catherine, samedi soir, dans l’éblouissement des lumières, la griserie dont est faite la gaieté des foules, au milieu du va-et-vient des théâtres, j’eus cette douloureuse expérience.

 Sur le bord du trottoir, un homme ! un cul-de-jatte, mais un cul-de-jatte raté ; (il lui reste encore une jambe) — tirait péniblement d’un chétif accordéon des sons, faibles, usés d’une tristesse infinie. Lire la suite

« Le carousel, Jardin du Luxembourg »

Munis d’un toit et de son ombre

la troupe de chevaux bariolés

se met à tourner pour un moment ; Lire la suite

Vous étiez enfant au Québec durant les années 1950 et 1960…

Vous avez assurément passé quelques heures devant la télé avec le Grand-père Cailloux, qui vous invitait dans son Grenier aux images. Cet homme fut précieux pour plusieurs enfants, à qui il savait parler. Lire la suite

Patiner au clair de lune quand la Yamaska est sortie de son lit et que tous les champs sont transformés en une immense patinoire, ça vous dirait ?

Champ de Saint-Hugues

 

Il suffit de gagner Saint-Hugues, en Montérégie. On en profite abondamment. Lire la suite

Une image échappée

Un enfant et son chien.

Qui sait, peut-être étions-nous en pleine guerre pour qu’on habille ainsi cet enfant ?

Au printemps, à la fin du 19e siècle et au début du 20e, à Montréal, on s’inquiète du comportement du fleuve Saint-Laurent

Quelles seront ses humeurs ?

Et on se rappelle la grande inondation de 1886. Lire la suite

« L’école du village »

Napoléon Legendre, bien sûr

Il faudra bien un jour passer le râteau dans la production de nos premiers écrivains au Québec pour en extraire les textes trempés dans l’eau bénite et conserver les autres qui méritent de l’être pour la suite du monde.

En voici un exemple de l’écrivain Napoléon Legendre (1841-1907) tout à fait défendable encore aujourd’hui. Lire la suite

Quand cessera-t-on la multiplication des manuels scolaires ?

 

Un agriculteur de la région de la Yamaska appuie l’uniformité des livres d’école.

Monsieur le Rédacteur,

J’ai lu, l’autre jour, dans le « Canada » une lettre de M. Lareau, de Richelieu, concernant l’uniformité des livres.

Je dois vous déclarer que les cultivateurs sont unanimes en faveur de cette réforme, qui représenterait pour eux une économie considérable chaque année. Lire la suite