Skip to content

Articles de la catégorie ‘Insectes, Arachnides et Opillon’

De la nonne Enomoto Seifu (1732-1814)

Le papillon est vieux

Mais son âme sur les chrysanthèmes

Folâtre. Lire la suite

L’humaniste, naturaliste et entomologiste Jean-Henri Fabre (1823-1915) rend hommage au crapaud. Pour les jeunes

Le crapaud est inoffensif, mais ce n’est pas assez pour le recommander à notre attention. C’est encore un auxiliaire d’un grand mérite, un glouton avaleur de limaces, de scarabées, de larves et de toute vermine. Lire la suite

Relire des livres de sagesse des années 1970 montre parfois qu’il ne fallait vraiment pas tout prendre pour vérité

L’agronome, biologiste et écologue français René Dubos (1901-1982), qui aurait donc eu 116 ans voilà trois semaines, écrit dans son essai Choisir d’être humain (Paris, Denoël, 1974, p. 44) : Lire la suite

Vous les reconnaissez sans doute

Des créations de l’artisan Raymond Leroux. De Sainte-Thérèse de Blainville.

Ces malcommodes vivent de l’air du temps, si immobiles qu’une toute petite araignée s’est servie de l’un d’entre eux comme départ d’une toile qu’elle espérait. Lire la suite

Pourquoi craindre les araignées ?

On les croit rugueuses, elles sont douces. On les dit dangereuses, agressives; elles ont peur de nous et ne nous mordent qu’en dernier recours. En plus, leur venin n’est pas fait pour nous mais pour leurs proies habituelles. Sur les 46 400 espèces répertoriées, 15 peut-être sont dangereuses pour l’homme… Lire la suite

Même un livre sur la vie de la Nature dans les banlieues peut appartenir à la catégorie des livres de sagesse

Ce type de livre savait l’être, voilà 40 ou 50 ans. En 1970, par exemple, la maison Stock nous propose La vie sur une planète mal connue, de l’entomologiste du Connecticut, Howard Ensign Evans (1919-2002). Voyez.

Assis sous son porche, il ouvre son ouvrage avec une réflexion sur la mouche depuis la Nouvelle-Angleterre, voisin de chez Thoreau. Extraits. Lire la suite

Le Clézio sur les mouches

Un jour, dans un de ses livres bien zen, J. M. G. Le Clézio s’est arrêté aux mouches. Lire la suite

La mouche heureuse de la vie intérieure au temps des jours froids

Le cœur de la Terre bat à travers ses êtres naturels

Ses plantes, ses arbres, ses insectes, ses oiseaux, ses bêtes et les personnes de bonne volonté.

Caillois ajouterait sans doute ses pierres, au temps lent. Lire la suite

La bardane en train de traverser l’hiver

Et elle n’est pas morte.

Elle a tout avec elle pour la suite du monde.

Et c’est une tenace, et une coriace !

Elle est prête à sauter dans chaque train qui passe. Lire la suite