Skip to content

Articles de la catégorie ‘La fourrure’

« L’endroit le plus froid de la terre »

Il résulte des observations du savant anglais Wild, que l’endroit le plus froid de la terre est Werchojansk [Verkhoïansk] en Sibérie. […] Lire la suite

Ohé ! On vend du lièvre au marché de Trois-Rivières !

C’est défendu à ce temps-ci, les amis !

La Législature de Québec a passé dans sa dernière session une loi concernant la chasse et qu’il est important de faire connaître aux pauvres gens, pour leur sauver des amendes.

Par exemple, il est défendu de prendre ou tuer le lièvre, ou de l’apporter sur le marché avant le 1er novembre, c’est-à-dire le jour de la Toussaint. Lire la suite

Salut à vous en Alaska et au Yukon !

En particulier à vous dont le serveur se trouve à Anchorage et qui nous visitez quasi quotidiennement depuis trois semaines.

Voici que le bi-hebdomadaire de Trois-Rivières parle d’un de vos héros historiques. Celui-ci est de passage à Montréal pour voir ses parents.

Et François-Xavier Mercier mène une vie incroyable. À cette époque, à peu près tout le monde le connaît ici en bas. Lire la suite

Une histoire de la nuit

Il y aurait place au Québec pour une histoire de la nuit, mais jamais personne ne s’y est lancé. Le médiéviste français Jean Verdon, lui, l’a réalisée de son côté. Même qu’il nous emmène dans la chambre des nouveaux époux.

Les femmes mènent la jeune mariée à la chambre nuptiale. Parents, amies, voisines l’assistent. Une des Cent nouvelles nouvelles énumère les phases de son coucher : déshabillage par les femmes — inverse de l’habillage du matin —, leçon d’éducation sexuelle. Si la jeune épouse est ignorante, le mari doit être capable de « se gouverner sagement ». […] Lire la suite

Cessez de vous faire geler !

 

Quand la bise glacée nous mord sous nos vêtements d’automne trop légers, quand sous notre chapeau de feutre nous sentons le froid nous saisir, c’est le temps de nous précipiter chez notre marchand de fourrures qui tient à notre disposition tout de qu’il y a de mieux pour nous permettre d’affronter les autans, tels que manteaux de fourrures, casques, capots, etc. Lire la suite

Tom pose sa tête sur la fourrure du plus petit

Les ânes, ensemble, savent développer une vie commune. Bien sûr, ils en viennent à connaître la tolérance… et l’entraide.

Marque d’affection ou tendresse mâtée d’aises… se demande un visiteur.

Étranges «apparitions», parfois, à Joliette, en juin

Madame Kimber

Jamais, remarque-t-on, le mois de juin nous a donné la température étrange qui le distingue cette année. À peine encore avons-nous eu quelques journées de chaleur et les nuits ont été froides, parfois jusqu’à nous faire craindre des gelées. Lire la suite

À Montréal, on raconte des histoires sur Québec

toujours les memesIl semble que de tout temps il y eut une rivalité entre les villes de Montréal et Québec. Lire la suite

Il n’y a pas longtemps encore, il y eut de froids «20 mai»

Retour des fourrures

Nous sommes à Montréal. Lire la suite

Un rappel important du Courrier de Sorel

Rangement de vêtements

Heureux du beau temps, empressés que nous sommes, nous oublions de bien ranger les vêtements d’hiver.

Il est temps de mettre en place les fourrures et vêtements pour l’hiver prochain.
Lire la suite