Skip to content

Articles de la catégorie ‘La flore, la floraison’

Une fleur qui se refermerait sur l’heure du midi

L’historien, archiviste et journaliste Édouard-Zotique Massicotte la retient pour son herbier. Son nom — Bermudienne — vient de l’ancien nom du genre, Bermudiana, créé par la botaniste français Joseph-Pitton de Tournefort (1656-1708). Massicotte écrit : Lire la suite

Une façon de vieillir

Voici venu le temps des pivoines

Tout est par temps en ce pays.

Souvent d’une simple durée d’une dizaine de jours. Lire la suite

Sous un plafond de fleurs

Pour Vous, mon grand amour, serait-il écrit à l’intérieur de la carte.

Jessica m’envoie des fleurs de mélèze !

Elle travaille dans le réseau des bibliothèques de Québec et m’écrit :

Je partage avec vous des photos que j’ai prises ce printemps, lors de mes promenades le long de la rivière Saint-Charles. Vous observez la nature depuis plus longtemps que moi, donc vous connaissez déjà peut-être, mais avez-vous déjà eu le plaisir de voir des fleurs de mélèzes ? Elles ne mesurent qu’environ un centimètre et sont vraiment étonnantes !
Lire la suite

Hommage à la fleur de feu !

Nous avons fait le choix de l’Iris versicolore pour représenter le pays, le Québec. Mais s’il m’était donné d’en appeler une seconde pour témoigner, ce serait l’Épervière orangée (Hieracium aurantiacum, Orange Hawkweed). Lire la suite

Vous souvenez-vous de la fougère dévonienne ?

En mai, nous l’avons suivie pendant des jours et des jours. Par rapport à ses consœurs de diverses sortes (j’ai de nombreuses espèces de fougères, mon grand terrain pouvant être classé comme milieu humide), on aurait dit qu’elle n’arrivait pas à naître, emberlificotée à l’extrême. C’était vraiment à se demander si elle y viendrait enfin. Lire la suite

Tout est donné soudain à la campagne

Même de surprendre un couple, juin venu, en train de succomber au plaisir, d’assurer la suite, au cœur d’une fleur d’églantier.

D’autres dans la chambre d’à côté ne se laissent distraire par ces émois. Lire la suite

Je marche, je marche

Et je ris de nous retrouver encore une fois tous ensemble. La deuxième semaine de juin a toujours été depuis des années et des années celle de l’apparition en même temps du plus grand nombre d’épiphanies. Lire la suite

Le grand raffinement