Skip to content

Articles de la catégorie ‘Chanson’

Février, le mois de la neige

À l’occasion, depuis Québec, l’écrivain Jules S. Lesage (1871-1953) échappe une chronique dans La Patrie, à Montréal. Le voici sur février. Lire la suite

Comment se porte la cité trifluvienne à la toute veille du printemps

Ça sent le printemps.

Lire la suite

L’hiver, la vie en forêt (second de deux billets)

Hier, nous rejoignions les forestiers dans leur lieu de travail. Les voici dans leur demeure, leur camp.

Quelle est la maison qui pourrait rivaliser d’hospitalité avec un de nos camps de chantier ? Quel est le voyageur attardé dans les bois, qui n’a pas été l’objet d’un cordial accueil de la part de ces hommes de chantier ? Lire la suite

L’hiver, la vie en forêt (Premier de deux billets)

Voici l’hiver arrivé,

Les rivières sont gelées,

C’est le temps d’aller au bois

Manger du lard et des pois ! Lire la suite

Et voici Madame Juliette Béliveau

La photographie apparaît dans le quotidien montréalais La Patrie, édition du 8 janvier 1910. La légende de l’image dit qu’elle joue dans Le voyage de M. Perrichon, de la Compagnie d’art dramatique à Montréal, formée d’anciens élèves du Conservatoire Lasalle.

Madame Béliveau, actrice et chanteuse née à Nicolet le 28 octobre 1889, peut-être en partie de souche acadienne, a commencé à dix ans sa carrière de comédienne au Monument-National, à Montréal. Lire la suite

« L’art et le féminisme »

La nouvelle provient de New York.

Au cours d’une assemblée féministe qui avait lieu, ces jours derniers, à l’angle de Broadway et de la 17e rue, quelle ne fut pas la surprise de la foule de voir descendre d’un élégant auto [sic] une femme délicieuse, vêtue d’un long manteau de vison, monter sur une estrade improvisée avec une caisse vide, et haranguer les personnes présentes, en trois langues différentes, en faveur du suffrage universel. Lire la suite

« La bonne année »

Quand la neige dans les rues

Crie aux bottes des passants

Et qu’au ciel de sombres nues

S’entrechoquent sous les vents ; Lire la suite

La belle lavandière de la rivière de la Madeleine

Nous étions à bord du Napoléon III. Lire la suite

Autrefois, les chants de Noëls, on les appelait simplement « noëls » (Second de deux billets)

Allons maintenant en Angleterre, en Espagne, en Allemagne, dans les pays scandinaves et aux États-Unis, puis en Italie.

Lire la suite

Autrefois, les chants de Noël, on les appelait simplement « noëls » (Premier de deux billets)

Voici un survol de l’histoire des noëls.

Dès la plus haute antiquité chrétienne, on trouve trace de vieux noëls ; ce furent surtout les populations des campagnes qui s’adonnèrent à ces compositions mystiques. Au moyen âge, les églises d’Occident, pendant le chant des noëls, représentaient la Nativité avec des personnages qui n’appartenaient pas au clergé. On retrouve cette coutume dans l’office des pasteurs longtemps célébré.
Lire la suite