Skip to content

La tragédie du mont Obiou

Si vous êtes né durant la seconde guerre mondiale et que vous habitiez la grande région de Québec, vous vous souvenez probablement de la tragédie du mont Obiou. À moins d’être comme chez nous, dans notre famille, à Trois-Rivières, abonné à un des quotidiens de Québec, L’Action catholique, qui, dans son  œuvre, suivait les directions de l’Église.

En 1950, à l’occasion de l’Année sainte, un groupe de pèlerins se rend en Europe par avion pour assister à la promulgation du dogme de l’Immaculée Conception et à la béatification de Marguerite Bourgeoys.

Au retour, l’avion, un DC-4, frappe le mont Obiou. Cinquante-huit personnes, la plupart de la grande région de Québec, perdent la vie. Le journal L’Action catholique parlera longtemps de cet événement.

 

Pour en savoir plus long, voir ce site internet bien riche d’informations, L’Atelier du Coq, Mémoire du Champsaur.

La photographie non signée provient de ce site internet.

Merci, cher Gilles, pour cette piste sur la tragédie du mont Obiou.

4 commentaires Publier un commentaire
  1. Lecteur assidu #

    J’avais 5 ans; j’ai souvenir que ma mère nous en parlait car elle était originaire de Beauceville et des fervents catholiques de cet endroit auraient été de ce retour funeste.
    Le lien est des plus intéressant. Je me suis permis d’en informer de mes contacts.
    Merci et salutations.

    24 avril 2018
  2. Jean Provencher #

    Nous avons vécu sensiblement la même chose, vous et moi. J’avais, moi, sept ans.
    Merci beaucoup d’avoir fait circuler, c’est vraiment une excellente page sur cette histoire triste.

    24 avril 2018
  3. Lecteur assidu #

    Je viens de regarder le lien joint et effectivement le nom du professeur Achille Goulet, à Beauceville, y est notamment mentionné avec celui de son épouse ainsi que ce couple décède et  » laisse  » 12 enfants !

    24 avril 2018
  4. Jean Provencher #

    Douze enfants ! Ouf !

    24 avril 2018

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS