Skip to content

Le mot Rimouski

Vous savez, vous, ce que signifie le nom de Rimouski, désignant la ville du Bas-Saint-Laurent ? Il faut que ce soit un mot amérindien. Mais davantage ?

Dans sa chronique Étymologie, publiée par Le Monde illustré du 18 août 1888, Hector Servadec aurait la réponse :

On ne s’accorde pas sur l’étymologie du mot Rimouski. Mgr Charles Guay, qui a souvent eu l’occasion de rencontrer des Micmacs, dit que Rimouski est un mot micmaque, signifiant Rivière de Chien. Les Sauvages ont l’habitude de nommer les endroits où ils séjournent d’après les incommodités ou les avantages qu’ils y éprouvent. Or, le fleuve Saint-Laurent entre la terre ferme et l’île Saint-Barnabé n’étant pas navigable à marée basse, les Sauvages éprouvaient un certain mécontentement de ce retard; de là Rivière de Chien.

D’un autre côté, Mgr Tanguay veut que le mot Rimouski signifie Terre à l’Orignal. Pour appuyer sa prétention, il ajoute que, dans les premiers temps de la colonie, l’orignal se trouvait en très grande abondance à Rimouski. Aussi, le chasseur, après quelques heures de courses à travers les bois, revenait à son logis toujours chargé des dépouilles de cet animal, et de là Terre à l’Orignal.

L’étymologie la plus acceptable, à notre humble avis, est celle donnée par Mgr Laflèche, qui possède à fond plusieurs dialecteurs indiens. Rimouski, selon Sa Grandeur, est un mot de la langue des Sauteux et signifie demeure du chien. De Animousk, chien, et Ki-ou-gi, demeure. En changeant n en r, on aura Arimouski, maison du chien.

Les Sauvages découvrirent, dans leurs courses à travers les bois, plusieurs tanières habitées par des animaux sauvages ressemblants beaucoup à nos chiens d’aujourd’hui. Les Sauvages, voyant ces tanières, auraient nommé cet endroit Rimouski, demeure du chien.

 

La photographie prise vers 1930, une vue panoramique de Rimouski, provient de Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Québec, Fonds L’Action catholique, Dossiers de documentation du journal, Document iconographiques, cote P428, S3, SS1, D30, P106.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. claude Francoeur #

    Merci. Plusieurs nom de lieux sont amérindiens et nous les confondons avec les notre.

    17 octobre 2017
  2. Jean Provencher #

    Absolument. Nos noms de lieux amérindiens sont nombreux.

    17 octobre 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS