Skip to content

La vie dure aux enfants

Œuvre du sculpteur sur bois Édouard McCann

Québec et Lévis, des villes au relief accidenté, deviennent des paradis pour la glissade lorsqu’arrive novembre. Mais, à la première neige, on fait la vie dure aux enfants, pourtant si heureux, qui se risquent sur la voie publique. C’est certain, l’heure est aux traîneaux maintenant. Pas question toutefois de prendre les rues pour des terrains de jeu. Voyez.

Le 4 novembre 1908, le journal Le Soleil, nous dit qu’après la première chute de neige à Québec, Les enfants sont plus joyeux et, dès hier soir, ils ont sorti leurs traîneaux pour glisser sur la légère couche de neige qui recouvre nos trottoirs. On signale déjà de légers accidents ci et là, dus à l’imprudence des glisseurs.

Le même quotidien, dans son édition du 24 novembre 1908, prévient qu’en face de Québec, les policiers sont aux aguets contre les petits glisseurs. La police de Lévis a commencé à sévir contre les enfants qui prennent nos rues en pente pour des glissoires publiques. Le chef de police a déjà toute une collection de traîneaux, petits et grands. Diable !

On trouvera un article sur le sculpteur Édouard McCann à l’adresse suivante : http://jeanprovencher.com/2011/05/31/edouard-mccann/

3 commentaires Publier un commentaire
  1. Roland Desautels #

    Le site est très intéressant et je suis content d’avoir lu l’article de Le devoir à ce sujet. Je compte y revenir souvent.

    Je regrette toutefois le choix d’un jeu de caractères petits. Selon moi, les textes devraient être présentés avec de plus gros caractères ou l’utilisateur devrait avoir la possibilité de grossir les caractères.

    J’utilise le fureteur Firefox et je peux facilement grossir le texte; toutefois les divers éléments des pages web perdent alors leur alignement. Le logiciel utilisé pour produire Wikipédia, par exemple, permet de grossir le texte à volonté sans «déformer» les pages.

    Bien à vous.

    RD

    19 novembre 2011
  2. Jean Provencher #

    Cher Monsieur Desautels, merci beaucoup de votre commentaire. Au sujet de la grosseur des caractères, vous êtes le seul à ce jour à avoir réclamé de plus gros caractères. Depuis la mise en ligne de ce site interactif, le 21 mai dernier, près de 7 000 visiteurs différents, ayant fait 15 500 visites, provenant de 68 pays dans le monde, ayant consulté 57 451 pages, n’ont jamais signalé ce fait. Aussi, je ne crois pas que nous passions à de plus gros caractères.

    Je vous remercie à nouveau, Monsieur Desautels.

    19 novembre 2011
  3. Jean Provencher #

    Merci, cher Jacques. Espérons que monsieur Desautels saura régler ses problèmes.

    19 novembre 2011

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS