Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’enfant, le jeune’

À Montréal, la chroniqueure Madeleine est en furie

Anne-Marie Gleason (1875-1942), sous le pseudonyme de Madeleine, intitule sa chronique « Nos petits meurent ». Lire la suite

À quand remonte la vente de pétards au Québec ?

Mystère. Lire la suite

Que se passe-t-il donc à Hull ?

Les constables Laurin et Lafontaine ont arrêté hier avant-midi dans un petit bois, non loin du cimetière Notre-Dame, trois jeunes filles et deux hommes sous l’accusation de désordre.

Les jeunes filles, dont la plus vieille a à peine seize ans, et les hommes ont comparu hier après-midi devant le coroner Goyette et ont plaidé coupable. Lire la suite

Enfin un lieu d’accueil à Montréal pour les enfants abandonnés

Il faut répéter qu’un jour, nous devrons nous attaquer à une grande histoire de l’enfant au Québec. Non pas gloser théoriquement, mais connaître enfin l’histoire de l’enfant au quotidien.

Voici une nouvelle qui semble importante et fait la une du quotidien montréalais La Patrie. L’institution durera telle ou fera-t-elle plutôt long feu ? Lire la suite

Il fut un temps où sauter à la corde avait bien mauvaise presse

Un journal médical allemand consacre un intéressant article à la « corde à sauter ».

Il paraît que ce jouet, que nous voyons sans inquiétudes dans les mains de nos enfants, peut occasionner des maladies graves.

L’auteur de l’article, un docteur Leney, a constaté chez les enfants différents cas graves de lésions intestinales et des maladies de nerfs centraux, suite des secousses courtes, et surtout continues, qu’exige le sautillement à la corde. Lire la suite

Bonne Fête à Vous, chère mère !

« La Fileuse »

Jean Charbonneau (1875-1960), poète dramaturge et essayiste, a joué un rôle majeur dans le monde des lettres québécois à la fin du 19e siècle et au 20e siècle. J’ai tant cherché une anthologie de ses principaux textes, mais toujours ai fait chou blanc. Aucun bouquiniste n’a pu me dire que ça existait. Et sans doute que ce poète ne courait pas les journaux et les journalistes. Lire la suite

L’histoire du gros ours d’Auvergne

Il y en eut un à Paris il y a quelques années, que l’on montrait par curiosité.

La bonne bête endormait tous les soirs entre ses pattes velues le petit ramoneur dont elle s’était fait le père adoptif, à la mort de l’Auvergnat propriétaire de la ménagerie dont ledit ours constituait toute la collection d’histoire naturelle. Lire la suite

Connaissez-vous la pierre ponce ?

Chez nous, famille modeste, nous prenions notre bain une fois la semaine. Et, dans le bain, à portée de la main, il y avait une pierre ponce, une pierre grise, très douce, qui avait la propriété d’enlever le farcin. Ma mère appelait « farcin » la crasse autour des chevilles. Lire la suite

Les origines de la chanson « Sur la route de Berthier »

Vous n’êtes pas sans savoir que l’abbé Charles-Émile Gadbois, pour ses Cahiers de la bonne chanson, a sanctifié un certain nombre de ritournelles bien audacieuses arrivées de France, les rendant fort fréquentables pour les enfants du Québec. Exemple.

Voici les paroles de Sur la route de Louviers. Lire la suite