Skip to content

Articles de la catégorie ‘Phrases faisant naître réflexion’

De la grande Simone Weil (1909-1943)

Il est donné à très peu d’esprits de découvrir que les choses et les êtres existent et sans doute devons-nous nous en féliciter.

La découverte d’une existence autre que la nôtre produit un saisissement dont il est malaisé de se remettre. Lire la suite

Prêtez-vous attention, même devenu grand, aux cailloux sur votre chemin ?

L’écrivain et sociologue Roger Caillois (1913-1978) pourrait vous en dire bien long à ce sujet. Déjà, il nous accompagne depuis un moment sur ce site interactif. Il suffit simplement de s’y laisser mener. Lire la suite

Jean Giono préférait de beaucoup la campagne à la ville

Même Paris ne semblait lui plaire. Il trouvait son bonheur dans son pays rural. Dans son livre Solitude de la pitié (1932), il y va de portraits, dirais-je, de courtes nouvelles. Et il le termine avec Le chant du monde. Extrait.

Il y a bien longtemps que je désire un roman dans lequel on entendrait chanter le monde. Dans tous les livres actuels, on donne à mon avis une trop grande place aux êtres mesquins et l’on néglige de nous faire percevoir le halètement des beaux habitants de l’univers. Lire la suite

L’écrivain Jean Giono (1895-1970) publie en 1943 « Rondeur des jours ».

Dès le début, il explique cette expression.

Les jours commencent et finissent dans une heure trouble de la nuit. Ils n’ont pas la forme longue, cette forme de choses qui vont vers des buts : la flèche, la route, la course de l’homme. Ils ont une forme ronde, cette forme des choses éternelles et statiques : le soleil, le monde, Dieu.
Lire la suite

Si intéressée à la Grèce antique, la grande Simone Weil a même traduit la plupart des fragments d’Héraclite

Venant d’Éphèse, Héraclite est un philosophe grec de la fin du 6e siècle av. J. C. Appartenant à l’école des présocratiques, il est passé à l’histoire pour ce qu’on appelle ses Fragments, des réflexions bousculant la pensée rationnelle. Lire la suite

Qui est donc ce docteur J. E. N. Bohemier ?

Les songes vous fascinent-ils ? Voyez ce billet.

Bohemier habite West Warren, Massachusetts, et tient une chronique hebdomadaire étonnante dans le quotidien montréalais Le Canada.

Sous le titre « Les curiosités de la science », il échappe parfois des textes qui seraient tout à fait d’actualité aujourd’hui. Lire la suite

Un cadeau magnifique

J’ai toujours aimé les textes de mon ami Luc Bureau, géographe et tellement autre chose aussi. Sa lecture de la vie, ses perceptions de notre habitat et de nos conditions d’existence sont tellement originales. Toujours elles nous secouent. Lire la suite

Il faudrait revenir à l’écrivain français Jean Giono (1895-1970)

La montagne vue de l’île d’Orléans

Son œuvre est diverse et j’aime bien celle qui a pour cadre le monde paysan provençal.

Extrait de Rondeur des jours, son propos sur la marche. Lire la suite

Le karma selon un moine bouddhiste

J’ai d’abord connu Jacques Brosse (1922-2008), grâce à son livre L’homme dans les bois, publié chez Stock/nature en 1976. Comme le dit le quatrième de couverture : Retiré au fond des bois, Jacques Brosse, pendant un an, a voulu n’être que cela, une conscience émerveillée. On y trouve de bien beaux passages ; il faudra y revenir.

Lire la suite

Retour sur les années 1970

Elles furent de bien grandes années, où beaucoup nous était proposé. Mais comment pouvions-nous demeurer critique faute de recul, comment ne pas tout gober, comment séparer le « bon grain » des « mauvaises herbes » ?

Ainsi il s’est écrit des textes incroyables chantant sans nuances la grandeur de l’être humain que l’on rendait tout à fait unique, des textes qu’il serait gênant de répéter. Lire la suite