Skip to content

Aujourd’hui, sur le babillard

Voilà revenu le Chardonneret jaune (Carduelis tristis, American Goldfinch). Ils sont trois mâles aux silos de chardon. Et j’entends sur le terrain, sans le voir pour l’instant, le Pic flamboyant. Ce bel oiseau arrive toujours au cours des deux dernières semaines d’avril.

Et les autres sont toujours là. On dirait cependant les Juncos ardoisés déjà moins nombreux, plus discrets. Le Roselin pourpré et le Bruant chanteur demeureront avec moi tout l’été. Et il me reste de mon hiver un tout dernier Sizerin à tête rouge, solitaire, toujours heureux du chardon.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS

Current ye@r *