Skip to content

Articles de la catégorie ‘Grange effondrée’

La magnifique Libellule lydienne

Elle s’est posée pour un instant sur le plancher de l’étable de ma grange disparue.

De son nom binominal : Plathemis lydia ou Libellula lydia. De son nom anglais : Common skimmer. Lire la suite

Le soleil s’amuse à des créations

Sur le plancher de l’étable de ma grange disparue.

Habitude et création sont-elles compatibles ?

Même l’essayiste Arthur Kœstler, auteur du grand ouvrage Le Cri d’Archimède portant sur la création, sait faire place à l’habitude.

Lire la suite

Le site de la grange disparue à son second printemps

Le terrier de la batterie

Dans ma grange aujourd’hui disparue, en bordure de la batterie où, déjà, autrefois, on a battu les céréales, se trouvait un trou de marmotte. Lire la suite

Un bien beau

Sur le plancher de l’étable de ma grange disparue.

Premier pissenlit de la saison

Et encore, ce n’est qu’une moitié. Sur le site de ma grange disparue.

À trois reprises, bien que je l’aime, une Piéride du chou, la première elle aussi de la saison, m’a passé sous le nez sans jamais s’arrêter. Lire la suite

Passage de la mouffette

Ses pistes disent qu’elle s’est rendue à l’emplacement de ma grange autrefois, qu’elle aimait fréquenter jusqu’au moment de son effondrement en février 2015. Lire la suite

Retour sur des haïkus de l’écrivain américain Jack Kerouac

Nous avions ouvert le livre la première fois le 22 avril dernier. Retour pour une nouvelle brassée, celle-ci sur le thème du chat.

Dormant sur mon bureau

la tête sur les sutras,

Mon chat Lire la suite

Heureux de deux dindons

Depuis quelques années, le Dindon sauvage est de plus en plus présent au sud-ouest de Québec. Je n’ose le dire à voix haute, car certains se livrent à la petite chasse dans mon coin. Lire la suite